International / Diplomatie : L’Egypte demande le soutien de la RDC dans la lutte contre le terrorisme

salah

Bien qu’elle ne soit absolument pas concernée par la menace, la République Démocratique du Congo a vu le thème de la lutte contre le terrorisme être mis sur la table par Hani Salah Mustapha, l’ambassadeur de la République Arabe Unie d’Egypte en RDC.

Au terme d’un point presse tenu à Kinshasa le 17 février dernier, il a notamment loué l’ancienneté et la force des relations entre l’Egypte et le Congo. Réagissant à l’exécution, par l’Etat Islamique, de 19 coptes Égyptiens en Lybie, l’ambassadeur a plaidé pour la solidarité de tous, y compris de la RDC, dans la lutte contre le terrorisme islamiste :

« Le terrorisme n’est pas juste pour l’Egypte. On ne peut pas laisser la situation en Libye telle qu’elle est maintenant. Parce qu’il est clair que cette situation est très dangereuse pour la paix et la sécurité internationale, a ainsi expliqué Hani Salah Mustapha. Tout ce qu’on attend maintenant, c’est le soutien politique et moral de la RDC ainsi que la solidarité du Gouvernement et du peuple congolais. Nous espérons que la position de la RDC en tant qu’un pays frère sera à côté de l’Egypte en ce moment critique. Nous avons également besoin de la solidarité de toute la communauté internationale. »

L’exécution des 19 coptes, filmée et diffusée sur le web, avait profondément choqué le monde et provoqué une vague d’indignation au sein de la communauté internationale. Aujourd’hui, le gouvernement Égyptien veut s’assurer que sa lutte est bel et bien la préoccupation de tous.