Religion – Islam : « Jésus descendra avec les mains sur les épaules de deux Anges ».

coran

Partie intégrante de la foi musulmane, sans laquelle cette dernière s’annule, la croyance au Jour du Jugement est une notion centrale en islam. Un événement qui sera précédé de signes précurseurs, dont le retour sur terre de Jésus, qui viendra débarrasser le monde du mal.

C’est là une attente autour de laquelle chrétiens et musulmans se rejoignent, même si le retour de Jésus n’est pas attendu pour les mêmes objectifs en fonction de la croyance du fidèle. En islam, ‘Issa Ibn Maryam (Jésus fils de Marie) n’a pas été tué sur la croix. Le Coran révèle en effet qu’une fois sa mission accomplie, le Prophète a été élevé aux cieux par son Seigneur, lui épargnant ainsi les sévices, tortures et la mort par crucifixion sur laquelle se base le christianisme depuis deux mille ans.

Jésus attendu comme libérateur du monde

Personnage central de la religion musulmane, Jésus y est défini comme un Prophète et un Messager d’Allâh envoyé aux Hébreux pour confirmer le Message de Moïse et annoncer la venue du dernier Messager : Muhammed (paix et bénédictions divines sur lui). Ainsi, c’est à travers les récits prophétiques de Muhammed que le retour de Jésus sur terre est annoncé. Il interviendra suite à un enchaînement d’événements dramatiques et malheureux sur Terre, tuera l’Antéchrist et délivrera le monde du chaos.

D’après Abdallah Ibn ‘Amr , le Prophète Muhammed (paix et bénédictions divines sur lui) a dit: « L’Antéchrist va sortir dans ma communauté et il va rester quarante (d’autres récits font état de quarante jours, ndlr). Alors Allah va envoyer Issa Ibn Maryam qui ressemble à Orwa Ibn Mas’oud (l’un des contemporains du Prophète Muhammed, ndlr). Il va le chercher et le tuer. Ensuite les gens vont rester 7 ans sans qu’il n’y ait d’adversité entre deux personnes puis Allah va envoyer un vent froid provenant du Cham (la Syrie actuelle, ndlr). Il ne restera pas sur la terre une seule personne ayant dans le coeur l’équivalent d’un atome de bien ou de foi sans qu’il ne le fasse mourir ». (Sahih Muslim / 2940)

Jésus rejoindra les rangs des musulmans

Envoyé dans un premier temps comme Messager aux Enfants d’Israël, Jésus fera son retour sur Terre avec une toute autre mission, puisque c’est Muhammed qui aura clôt le cycle de la prophétie. Alors qu’en islam, tous les prophètes, de Noé à Abraham, en passant par Joseph et Moïse, sont considérés comme musulmans (soumis à Allâh Seul), Jésus matérialisera cette affiliation en rejoignant les rangs des musulmans à son retour sur Terre, comme cela a été annoncé par le Prophète Muhammed :

« Que ferez-vous lorsque Jésus fils de Marie descendra parmi vous alors que l’imam sera l’un d’entre-vous ? » (hadith rapporté par Muslim, numéro 155)

Selon Jâbir, il a entendu le Prophète Muhammed (paix et bénédictions divines sur lui) dire : “Puis ‘Issa le fils de Marie descendra, et leur chef (de la communauté musulmane présente en ces temps, ndlr) dira: « Viens, guide-nous dans la prière. » Il dira: « Non, un de vous a l’autorité  sur les autres  et c’est une miséricorde d’Allah pour cette communauté « .

Dans un récit rapporté par Abu-Hurayra, le Messager d’Allâh indique que Jésus appliquera la justice selon la législation musulmane déjà en place : « Par Celui qui tient mon âme entre Ses mains ! ‘Issa, fils de Marie, descendra bientôt parmi vous, régnant avec justice, il brisera les croix, tuera les porcs et annulera la Jizyah (impôt que doivent payer les non-musulmans en terre d’islam, ndlr) et les richesses seront  si abondantes que personne ne les acceptera ».

Le récit de la descente de Jésus

Dans un long hadith (récit, ndlr) d’An-Nawwaasse Ibn Sam’âane au sujet de la sortie de l’Antéchrist, la descente de Jésus est annoncée par le Prophète Muhammed :

« Alors, Allah enverra le Messie ‘Issa Ibn Maryam [Jésus] (que la paix soit sur lui) ; il descendra sur le minaret blanc à l’Est de Damas, portant deux tuniques en tissu teint de safran, et en mettant ses mains sur les ailes de deux anges. Lorsqu’il baissera la tête, des gouttes tomberont, et lorsqu’il la relèvera, sa tête laissera couler comme des perles, et tout mécréant qui sentira l’odeur de son haleine, mourra, et son haleine se termine où se termine son regard [sa vue]. Alors, il le cherchera – c’est-à-dire l’Antéchrist – jusqu’à ce qu’il le rejoigne à « Bab Loud », et il le tuera ; ensuite, ‘Issa Ibn Maryam ira voir un groupe de gens qu’Allah aura protégé de l’Antéchrist, il passera la main sur leurs visages et les informera de leurs degrés au Paradis ».