International – Actu : En 24 heures, l’Afrique frappée deux fois par le terrorisme.

Bamako

Une semaine après les attentats de Paris, qui ont fait 129 morts, l’Afrique a été frappée à son tour par le terrorisme islamiste, hier au Mali, et ce matin dans le nord du Cameroun.

Hier ce sont au moins trois assaillants se réclamant du groupe Al-Mourabitoune, affilié à Al-Qaïda, qui ont attaqué l’hôtel Radisson Blu à Bamako. Alors que la prise d’otages a fait 21 morts et 7 blessés, et que les terroristes ont été abattu par les groupes d’intervention maliens, le pays a décrété l’état d’urgence pour une période de 10 jours.

Ce matin, dans le nord du Cameroun, aux alentours de Fotokol, un attentat suicide a causé la mort d’environ 8 personnes. Une femme kamikaze a d’abord actionné sa ceinture explosive dans la maison du chef traditionnel de Leymarie, le tuant sur le coup, ainsi que 4 membres de sa famille présents sur place, avant que trois autres jeunes femmes ne l’imitent, sans pour autant faire de victimes.

Ces attaques sont attribuées au groupe terroriste d’origine nigériane Boko Haram, qui sévit dans l’extrême nord camerounais depuis plusieurs mois. Début novembre déjà, deux femmes kamikazes avaient déjà frappé cette même ville de Fotokol, entraînant la mort de 3 civils.