[Kinshasa] – Portrait : Qui est Sheikh Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum ?

Shaykh Hamdan Bin Rashid Al Maktoum
Hamdan Bin Rashid Al Maktoum (centre) avec son neveu Hamdan Bin Mohammed Al Maktoum (gauche) et l’Émir Mohammed Bin Rashid Al Maktoum

 Dans la commune de Lingwala, l’un des complexes scolaires les plus réputés et les plus reconnus de la République Démocratique du Congo porte son nom; voici le portrait du Sheikh Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum, l’un des hommes les plus puissants du Golfe.

.

Le complexe scolaire

C’est en 2000 que la première école est inaugurée, avant qu’une seconde ne soit construite à ses côtés en 2003 pour constituer le complexe Sheikh Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum. Les 1520 étudiants se répartissent sur les 4 cursus proposés par le lycée : Education et Arts, Management et Comptabilité, Biologie et Chimie, Physique et Mathématiques. Avec un taux de réussite aux examens supérieur à 90%, le complexe voit un grand nombre de ses élèves rejoindre les plus grandes universités du pays, mais aussi des universités réputées à l’extérieur de la République Démocratique du Congo. Un grand nombre d’étudiants passés par l’école Sheikh Hamdan ont par la suite occupé des fonctions au sein du gouvernement congolais, ou ont brillé dans le monde des affaires ou de la recherche.

Sheikh_Hamdan_bin_Rashid_Al_Maktoum

Qui est Sheikh Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum ?

Derrière ce complexe scolaire, un homme : Le Sheikh Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum, 70 ans, frère de l’émir de Dubaï, Muhammed Bin Rashid Al-Maktoum, vice-souverain de Dubaï, ministre des finances et de l’industrie des Emirats Arabes Unis. Grand artisan de la modernisation des émirats, il s’est pleinement investi, tout au long de sa vie, dans diverses initiatives et projets qui lui ont valu de nombreuses distinctions. Création de l’Institut Al-Maktoum à Dundee (Ecosse), financement et accompagnement de jeunes chercheurs de l’université islamique de Jérusalem, création d’un Prix d’Excellence en Médecine « Sheikh Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum » destiné à récompenser les efforts liés au domaine de la recherche médicale et scientifique, et bien d’autres initiatives lancées par ce grand passionné de purs-sangs arabes.

Parmi ses actions, c’est à travers le Projet Éducatif Sheikh Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum, lancé en 1997 en tant que président de l’AMF (Al-Maktoum Foundation), qu’il permettra dans un premier temps la construction d’écoles de haut niveau dans 8 pays africains différents : Soudan, Kenya, Tanzanie, Ouganda, Tchad, Mozambique, Burkina Faso et Sénégal. Décrit par l’Union Africaine comme l’oeuvre de charité la plus importante réalisée par un seul homme en faveur de l’éducation en Afrique, le projet permettra en 2000 et 2003 la création du complexe scolaire de Kinshasa, qui sera doté d’équipements laborantins et informatiques de haute qualité ainsi que d’un personnel qualifié.  Préoccupé par la situation générale en Afrique, le Sheikh Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum aura formulé de nombreuses propositions pour combattre la pauvreté, les maladies, l’instabilité économique, en estimant avant tout que c’est par une éducation et un enseignement de qualité que les pays les plus pauvres pourront se développer par eux-mêmes. C’est motivé par cette idée et cette vision que le Sheikh a permis, à ce jour, la création de 35 lycées, 4 écoles élémentaires et 1 université dans 22 Etats africains.

A Kinshasa, dans la commune de Lingwala, une grande mosquée a été intégrée au complexe scolaire, elle aussi portant le nom de Sheikh Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum.