[Témoignage] Côte d’Ivoire : « Le Dr AbdoulMadjid a été à la hauteur de nos attentes. »

Le Dr AbdoulMadjid donne une conférence à Abidjan (13/02/2016)
Le Dr AbdoulMadjid donne une conférence à Abidjan (13/02/2016)

En visite pendant deux semaines en Côte d’Ivoire, le Docteur AbdoulMadjid Kasogbia aura activement participé aux efforts de réconciliation entre les Ivoiriens, qui lui en sont pleinement reconnaissants. Témoignage.

Oustaz Moustapha Kokobile Moustapha Kokobile

Imam, enseignant, personnalité reconnue au sein de la communauté musulmane d’Abidjan, le professeur Moustapha Kokobile, qui travaille également pour la radio confessionnelle locale Al-Bayane, a suivi le Docteur AbdoulMadjid Kasogbia durant son séjour en Côte d’Ivoire. Un sentiment particulier pour ce natif de Kinshasa, aujourd’hui naturalisé ivoirien, qui accueillait l’un, si ce n’est le théologien le plus représentatif de l’élan islamique en République Démocratique du Congo. Conquis par la visite du Docteur AbdoulMadjid sur ses terres, il a accepté de nous livrer ses impressions suite à cet événement que de nombreux musulmans ivoiriens espéraient, et qu’ils veulent désormais voir se reproduire. Voici son témoignage :

« Alhamdoulillahi le passage du Cheikh Abdoul Madjid en Côte d’Ivoire a été attendu depuis longtemps par la population musulmane habitant ce pays, toutes nationalités confondues, depuis la publication de ces vidéos en confrontation avec les pasteurs sur KRATOS (ndlr; émission du Congo-Brazza qui a rendu célèbre le Dr AbdoulMadjid et le groupe Al-Badrou). J’avais consulté en son temps le COSIM (Conseil Supérieur des Imams en Côte d’Ivoire) pour inviter le Cheikh AbdoulbMadjid, mais il craignait une approche critique comparée du Cheikh vis à vis de l’église chrétienne sur place, car la Côte d’Ivoire sortait d’une crise sans précédent et voulait réconcilier ses fils et filles de toute sensibilité religieuse et politique. Sa visite est venue à point nommé car dans le cadre de la caravane de la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire. Le cheikh AbdoulMadjid, dans ses discours, a eu des mots justes durant son séjour partout où il est passé en s’inspirant des versets coraniques et bibliques pour étayer la thèse de la réconciliation chère à la Côte d’Ivoire actuellement. Pari réussi car partout où il est passé, les salles étaient archi-combles , tout le monde voulait le voir et le saluer pour le combat d’idées qu’il mène aujourd’hui pour faire avancer l’islam. Et pourtant le Munazamat Al Dawa Al Islamiyya (Organisation de l’appel islamique), structure qui l’a invité, n’a pas fait d’annonces médiatiques dignes de la venue d’un Cheikh de la trempe de notre frère et compatriote AbdoulMadjid, mais de bouche à oreille et surtout par des bribes dans les réseaux sociaux, la nouvelle s’est répandue.

Une Conférence religieuse payante, 2500 francs CFA et 5000 francs CFA, chose rare en Côte d’Ivoire, mais la salle était tout de même pleine à craquer. Nous souhaiterions qu’il revienne souvent pour d’autres conférences et qu’il prenne aussi le temps de rencontrer ses compatriotes musulmans congolais sur place pour d’autres éclaircissements et pour s’imprégner de leur vie religieuse et des moyens de les structurer par rapport à d’autres associations islamiques. Le Cheikh AbdoulMadjid Kasogbia était tellement surveillé qu’il était très difficile de l’approcher et de parler avec lui. il nous a honoré et a véritablement apporté sa pierre dans la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire en particulier, en Afrique et dans le monde par ses enseignements à la hauteur de notre attente. »

AbdoulMadjid A Abidjan2 AbdoulMadjid A Abidjan1

Le professeur Moustapha Kokobile, après avoir livré ses impressions, nous a soumis les conclusions qu’il a pu tirer de la visite du Docteur AbdoulMadjid Kasogbia en Côte d’Ivoire, ainsi que ses retombées.

« Nos remarques : 1) Le cheikh AbdoulMadjid est aimé et apprécié à sa juste valeur par les ivoiriens, toutes tendances confondues. Même nos amis chrétiens reconnaissent qu’il maîtrise bien son sujet et qu’il est très éloquent et convaincant. 2) Plusieurs structures aimeraient l’inviter encore prochainement car les ivoiriens sont restés sur leur faim. 3) La conférence au CAISTAB d’Abidjan était co-animée avec un pasteur chrétien, une très bonne chose. 4) Nous déplorons le fait que venue et ses conférences n’étaient pas annoncées par les médias d’État, mais uniquement par le bouche à oreille. 5) Le Cheikh a hissé encore haut le drapeau de l’islam, la fierté d’être musulman congolais et africain, et surtout a poussé tout le monde à la recherche de la connaissance. »

Après un mois d’une tournée africaine qui s’est achevée à Abidjan, le retour du Docteur AbdoulMadjid Kasogbia est attendu aujourd’hui à Kinshasa, où là aussi, il jouit d’une impressionnante popularité au sein de l’ensemble de la communauté musulmane congolaise.

.