Kinshasa – Islam : Un centre d’enseignement islamique se mobilise pour continuer d’exister.

Markaz1

Le Markazu At-Tahdhibil Islamiyou, comme on l’appelle a Kinshasa, s’est réuni hier en conférence pour en appeler à l’aide de la communauté musulmane locale.

Soutenu par l’Association d’Assistance Charitable en République Démocratique du Congo (AACRD Congo), le Centre d’Enseignement Islamique s’est mobilisé dans l’après-midi d’hier, à son siège sur Usoke- 64, dans la commune de Kinshasa. La structure, installée sur un terrain dont le bail arrive à expiration sous les deux prochaines années, craint pour son existence, car elle pourrait tout simplement être mise à la rue. Fondé il y a 8 ans par l’Oustaz Ibrahim Lisimo, le centre d’enseignement est basé dans une villa cédée par un Guinéen. Problème; le bienfaiteur avait signé un contrat de propriété de 15 années seulement, d’où la nécessité pour le centre de déménager dans les meilleurs délais.

Aujourd’hui, le Markazu At-Tahdhibil Islamiyou réunit à peu près 500 élèves : des enfants, garçons et filles, des hommes, et plus de 200 femmes. Le centre délivre environ 11 cours au total, de l’étude du Coran à sa traduction, son apprentissage ainsi que celui de la langue arabe, la jurisprudence islamique et les ahadiths prophétiques. Sur une amplitude horaire allant de 07h à 21h, se succèdent les enfants, les femmes, les jeunes garçons, puis les filles qui étudient le Coran de 16h à 17h, les plages horaires situées entre 17h et 21h étant réservées aux commerçants et aux personnes occupées professionnellement la journée.

Pour maintenir la structure en vie, le centre ne bénéficie actuellement d’aucun soutien financier, et ce sont souvent les élèves et les professeurs eux-mêmes qui se cotisent, à hauteur de 1000 à 1500 francs par tête. Dans l’appel à la mobilisation lancé hier, le professeur Ibrahim Lisimo a reçu le soutien précieux de Shaykh Youssouf Djibondo et de Shaykh Abdulhakim Andendewa, qui ont encouragé les travaux et les efforts du centre d’enseignement, distribuant de nombreux livres islamiques aux élèves présents pendant la conférence.

Markaz6 Markaz5 Markaz4 Markaz3 Markaz2 Markaz11