Grands Lacs – Rwanda : Kagame veut renforcer la sécurité sur le territoire.

Kagame Armée

Suite aux attentats en Belgique et au Pakistan, et face à la situation en Afrique, le Rwanda cherche à renforcer la sécurité sur son territoire.

Il y a quelques mois, la police rwandaise abattait un religieux musulman soupçonné d’être un recruteur de l’Etat Islamique en Syrie et en Irak. Alors que des attentats meurtriers ont récemment frappé les quatre coins du monde, le président Kagame a profité d’une cérémonie d’assermentation, à laquelle participaient les chefs de l’état-major des forces terrestres et aériennes et le secrétaire général des services de renseignement et de sécurité, pour exiger un renforcement de la sécurité dans le pays.

« Nous devons renforcer les agences de sécurité locales pour éviter les incidents. Nous pouvons vaincre, et nous vaincrons, ceux qui menacent la sécurité de notre nation et de notre peuple », a-t-il notamment déclaré.

Épargné par le terrorisme islamiste, dont il n’a jamais été une cible, le Rwanda souhaite avant tout éviter de subir les conséquences de l’instabilité, qu’il est accusé d’entretenir, au Burundi, mais aussi en République Démocratique du Congo.