RD Congo [Beni] – Père Gaston Mumbere : « Pourquoi ce silence ? »

Gaston Mumbere

Sorti le 09 juin au Québec et aussitôt mis à disposition de la communauté assomptionniste, le livre « La cloche ne sonnera plus à l’église de Butembo-Beni » a été présenté par son auteur, le père Gaston Ndaleghana Mumbere, sur la web-tv chrétienne ECDQ.tv.

Il y a tout juste un mois, l’homme d’église prenait déjà la plume pour écrire une lettre, largement diffusée sur Internet, à l’attention du président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila. Le père Gaston Ndaleghana Mumbere y condamnait les massacres commis dans le territoire de Beni en dénonçant le silence des autorités, espérant alerter et déclencher une réaction du chef de l’Etat sur la situation.

« Vous êtes donc un président important. Vous avez du pouvoir. Toutefois, ces lignes griffonnées pour vous, s’adressent d’abord à un homme, interpellait-il ainsi le président Kabila. C’est à cet homme que j’écris (…) Je lui demande de s’intéresser à ce qui se passe à Beni, au Kivu. Pourrait-il envisager une enquête sérieuse pour une justice adéquate ? »

A travers son livre « La cloche ne sonnera plus à l’église de Butembo-Beni », c’est le silence de toute la communauté internationale sur les massacres à Beni que Gaston Ndaleghana Mumbere entend dénoncer.

« C’est comme une figure qui dénonce le silence des hommes et des femmes, le silence de la communauté internationale, le silence de la communauté nationale du Congo », explique ainsi l’auteur du livre. « La situation du Congo, depuis 20 ans, est chaotique, et il y a urgence maintenant à intervenir. Cette situation au Congo, on n’en parle pas, c’est ça qui est le plus dramatique, il faut se taire. Se taire c’est vraiment devenu un ordre. Il ne faut pas parler, c’est un tabou de parler. C’est là où on se pose plusieurs questions : Pourquoi ce silence ? On n’en parle pas au niveau national, nos radios nationales n’en parlent pas. Silence au niveau international. Si il y a ce silence, à qui profite le crime ? J’ai écrit ce livre pour essayer de sortir de ce mutisme. »

…..