[VIDEO] Grands Lacs – Culture : A la découverte du mariage Swahili.

Mariage Swahili

A travers la vidéo « Furaha Kwetu » de la kényane Aisha Kibwana, découvrez le déroulement du mariage dans la culture Swahilie.

Postée il y a un an sur YouTube, la vidéo présente les différentes étapes d’un mariage traditionnel Swahili, de ses préparatifs jusqu’aux festivités finales, en passant par la signature du contrat de mariage. Le déroulement du mariage tel qu’il apparaît dans cette vidéo n’est sans rappeler ce qui peut exister chez nous, en République Démocratique du Congo, où vivent les populations musulmanes swahiliphones, soit dans la partie Est du pays. Grâce à sa réalisation, peut-être un peu trop musicale, Aisha Kibwana parvient à faire découvrir une sorte de tradition commune à de nombreux pays situés entre la région des Grands Lacs et la côte orientale africaine.

Pour justifier sa démarche, ainsi que le bien-fondé de son projet, la réalisatrice a accompagné sa publication du message explicatif suivant :

« Les Swahili sont un groupe ethnique provenant principalement de la côte Est de l’Afrique (principalement côte du Kenya et de la Tanzanie à savoir Zanzibar et Mozambique). Le mot swahili vient de l’arabe « Sawahil » qui signifie « côtes ». La majorité est un mélange d’ethnies africaines, arabes, indiennes et bien d’autres ethnies. Ils parlent le « swahili » ou « kiswahili », qui est une langue bantoue africaine empruntant énormément à l’arabe grâce à des siècles de commerce et des mariages avec les Arabes et les commerçants du Golfe Persique.

Les Swahilis étaient une communauté dynamique et civilisés avant même l’arrivée des Arabes. Si ils ont leurs propres coutumes, l’influence Arabe pèse lourd jusqu’à aujourd’hui dans l’habillement, l’architecture, la musique, et d’autres dynamiques sociales. Les Swahilis ont également été influencés dans une certaine mesure par les Perses et les Indiens et même les Portugais, mais d’une manière moindre pour les derniers cités. Comme dans beaucoup de cultures, les mariages sont très importants et l’une des occasions spéciales pouvant permettre à un étranger de mieux cerner la culture Swahilie. En Afrique de l’Est, de nombreuses coutumes ont été perdues en raison du manque d’intérêt pour la préservation de la culture et le manque de soutien financier. Les mariages Swahilis aujourd’hui sont un mélange de tradition et d’influences modernes.

Sur beaucoup de cartes d’invitation de mariage, on peut lire le message : « kuhudhuria kwako, ni furaha kwetu », qui signifie à peu près: « Votre présence va nous apporter de la joie / votre joie est notre joie ». C’est ce qui a inspiré le titre de cette vidéo, « Furaha Kwetu ».

Comme les Swahilis sont des musulmans, des mariages, et en particulier tous les événements féminins, sont privés. Les hommes et les femmes ont des festivités distinctes selon les coutumes et les traditions religieuses. Par conséquent, la vidéo est relativement conservatrice et ne montre pas la danse ou les femmes telles qu’elles sont habillées (même si je dois vous avouer que les femmes sont généralement habillés pour tuer).

J’espérais capturer un peu des festivités et l’excitation extraordinaire et glamour entourant un mariage Swahili moderne. Généralement ce sont les femmes qui ont de nombreux événements et activités, c’est pourquoi toutes les images sont prises d’un point de vue féminin. »

Aisha Kibwana.

 

.

.