RD Congo – Islam : Ciblés par Lambert Mende, les autorités islamiques de Butembo lui répondent à leur tour.

HamzaBaguma
Photo d’une conférence à la Mosquée Centrale de Butembo (Nord-Kivu)

Mais comment Lambert Mende en est-il arrivé là ? Meilleur ennemi des opposants politiques de tous bords et des activistes de la République Démocratique du Congo, le truculent porte-parole du gouvernement s’est mis l’ensemble de la communauté musulmane congolaise à dos en l’espace d’une déclaration.

Commentant le massacres commis dans le quartier de Rwangoma à Beni, le ministre avait, la semaine dernière, affirmé qu’un imam de Butembo avait été arrêté « en flagrant délit de recrutement » en faveur des ADF. Des allégations sur la présence de recruteurs djihadistes en République Démocratique du Congo qui avaient provoqué un tollé dans les mosquées, mais aussi dans les milieux d’opposition, Moïse Katumbi s’en est mêlé, un véritable enchaînement de réactions des autorités musulmanes du pays, jusqu’à l’imam en chef des musulmans congolais.

Incriminée, la Mosquée Centrale de Butembo a reçu aujourd’hui le soutien de l’imam en chef de la communauté islamique de la région de Butembo, l’imam Awazi Kitenge. Ce dernier a en effet diffusé un communiqué en réponse aux déclarations de Lambert Mende, apportant des précisions sur l’identité et le profil de la personne arrêtée à Butembo, présentée par le ministre comme un « imam recruteur ».

IMG-20160823-WA0004

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Social profiles