[VIDEO] AbdoulMadjid Kasogbia et Ibrahim Lekaka brûlent le matériel d’un féticheur repenti.

Considéré comme le plus grand péché en islam, l’associationnisme (shirk) continue à être pratiqué et véhiculé par les nombreux féticheurs (nganga), voyants, marabouts et sorciers qui pullulent sur le territoire congolais. En visite à Bunia (Ituri) l’été dernier, le célèbre prédicateur AbdoulMadjid Kasogbia, accompagné d’Ibrahim Lekaka, l’un de ses plus proches élèves, ont procédé à la destruction de la chambre noire et du matériel d’un sorcier repenti, qui leur a prêté main forte dans leur entreprise. Tout au long de la vidéo, qu’il a tournée lui-même, le Docteur AbdoulMadjid explique le sens de sa démarche et sa finalité.