DERNIERE MINUTE – Beni : Les imams Hamza Baguma et Djibril Muhindo condamnés à mort.

Les juges de la cour militaire opérationnelle de Beni ont condamné aujourd’hui Hamza Baguma et Djibril Muhindo à la peine de mort pour « participation à un mouvement insurrectionnel ».

Jugés depuis près de deux mois à Beni, les imams Hamza Baguma et Djibril Muhindo avaient été désignés par d’autres prévenus, ayant reconnu leur appartenance aux « ADF », comme idéologue et recruteur du groupe rebelle à Butembo. Face au manque d’éléments probants et au vide du dossier, les juges avaient eu à repousser leur délibéré, après avoir toutefois condamné 10 premiers présumés-ADF à mort.

Aujourd’hui, à la surprise générale, c’est le même verdict qui a été prononcé contre les deux imams ultra-populaires de la ville de Butembo, alors qu’un troisième religieux, Shaykh Nuru Djamanda, a pour sa part été libéré, faute de preuves.

À l’origine de l’arrestation de l’imam Hamza Baguma, le dénommé Kassim a également été condamné à mort. Il avait été soupçonné de chercher à régler ses comptes en désignant les deux grandes figures de la communauté musulmane de Butembo, qui avaient signalé aux autorités ses agissements jugés suspects, et avaient ainsi provoqué son arrestation. Pour beaucoup, Kassim avait cherché à se venger en impliquant les deux imams dans ses déboires judiciaires, en évoquant des prêches et la diffusion d’un discours djihadiste dans leur mosquée.

Sonnés par la décision de la cour militaire, les proches des deux imams ont fait savoir qu’ils étudieraient rapidement les recours qui s’offrent désormais à eux.