RD Congo – Islam : La Ligue Islamique Mondiale veut sortir les musulmans congolais de l’isolement.

La délégation de la Ligue Islamique Mondiale conclut aujourd’hui son troisième jour de travaux à Kinshasa, où elle est au contact d’une communauté musulmane encore largement méconnue.

COMICO Ligue Islamique Mondiale 2

 Discrète dans le paysage confessionnel congolais, la communauté musulmane locale, qui représente entre 15 et 20 % de la population totale d’après des chiffres non-officiels, a été mise sur le devant de la scène suite à l’actualité malheureuse à l’Est de la République Démocratique du Congo. Avec la condamnation à mort des imams Hamza Baguma et Djibril Muhindo, la justice a validé la thèse d’une menace djihadiste sur le pays représentée par les présumés-ADF à Beni, qui bénéficieraient de soutiens au sein de la communauté musulmane congolaise. Alors que les musulmans de Butembo continuent leur combat pour prouver l’innocence de leurs imams, certains compatriotes, de manière isolée, profitent de ce contexte particulier pour exprimer tout haut leurs sentiments hostiles à l’islam, sans que cela ne prenne pour autant des proportions violentes.

Lire aussi : Shaykh Ali Mwinyi réagit à la condamnation à mort des deux imams de Butembo.

Quinze ans après avoir laissé une communauté musulmane congolaise ultra-minoritaire et sans histoires en RDC, la Ligue Islamique Mondiale signe son grand retour au chevet d’un groupe confessionnel, certes plus important quantitativement, mais particulièrement impuissant face aux nombreux défis qui se dressent devant lui. En premier lieu, la Ligue Islamique Mondiale va aider la COMICO à s’assurer que plus aucun congolais d’obédience musulmane ne prenne les armes contre l’armée régulière de la RDC, ni aux côtés des Maï-Maï, ni aux côtés des présumés-ADF. En effet, la hantise de l’organe officiel de l’islam congolais reste que les politiques n’utilisent la présence d’éléments musulmans au sein d’une rébellion pour lui donner un caractère islamique. Pour cela, les imams de Kinshasa, puis les chefs d’entités islamiques de toutes les provinces du pays se verront ainsi de nouveau appelés à sensibiliser les fidèles contre l’enrôlement des groupes armés de tous bords, et pour un investissement plus actif encore au service de l’intérêt national.

Lire aussi : La Ligue Islamique Mondiale démarre sa formation des imams à Kinshasa.

Ensuite, la délégation de la Ligue Islamique Mondiale va appuyer les leaders de l’islam congolais dans leur combat contre l’extrémisme, en organisant la diffusion d’un islam adapté au contexte congolais, où la communauté est minoritaire, et exposée, au même titre que l’ensemble de la population, à l’insécurité, et même à la guerre, pour les musulmans du Kivu. Par leur visite, les saoudiens de la Ligue Islamique Mondiale veulent ainsi réaffirmer leur soutien à une communauté longtemps oubliée des grands acteurs de l’islam à l’international, et participer au travail nécessaire de prévention contre le radicalisme, véritable cancer du monde musulman moderne.