RD Congo – Kisangani : Quand la coupure d’Internet nuit aux actions de charité de l’AJEMESCO.

Décidée à l’approche d’une journée du 19 décembre placée sous le signe de la contestation populaire contre un maintien au pouvoir du président Kabila, la coupure de l’accès aux réseaux sociaux met à mal les actions de l’Association des Jeunes Musulmans pour le Bien-Être Social au Congo (AJEMESCO).

Puits6

Engagée dans un vaste projet de construction de mosquées et de forages de puits dans la région de Kisangani (province de la Tshopo), l’AJEMESCO se retrouve paralysée par la restriction de l’accès à Internet et la coupure des réseaux sociaux en République Démocratique du Congo. Alors qu’elle venait de boucler la construction et l’inauguration de deux mosquées successives, l’association dirigée par Hassan Kabondo, habituée à évoluer à un rythme particulièrement soutenu, a été considérablement stoppée dans son élan.

Pour ne pas pénaliser davantage les fidèles, mais aussi les habitants de la périphérie de Kisangani, en attente de forages de puits promis par l’organisation, le président-coordonnateur de l’AJEMESCO a décidé de se rendre au Rwanda, auprès du représentant de l’ONG qatarie Future Life. « Nous souffrons énormément de la coupure des réseaux sociaux, car nos contacts et nos actions en dépendent, nous explique ainsi Hassan Kandolo depuis Gisenyi (Rwanda). J’ai été obligé de faire le voyage jusqu’au Rwanda pour rétablir le contact avec nos bailleurs de fonds ».

Destinée à empêcher toute tentative de mobilisation populaire par les réseaux sociaux, mais aussi à restreindre le partage d’images liées aux manifestations du 19 décembre, le blocage d’Internet est maintenu sur une grande partie du territoire congolais depuis plus d’une semaine maintenant. Si certains peuvent rester connectés grâce à l’accès au VPN, nombreux sont ceux dont les activités sont pénalisés par ce blackout qui s’éternise.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Social profiles