RD Congo – Culture : Ces patronymes Congolais hérités des Arabes.

Les Congolais gardent des traces profondes du passage des caravaniers arabo-zanzibarais à l’Est du pays au milieu du 19ème siècle. Aujourd’hui, de nombreux patronymes portent cet héritage.

Swahilo Zanzibarais

Si historiquement, l’installation des caravaniers arabo-zanzibarais au Congo (aussi appelés « arabo-swahilis »), n’aura même pas duré un siècle, elle aura laissé de nombreuses et profondes traces dans la culture du pays. Parmi elles, en plus de la langue swahilie et de la religion musulmane, il y a ces patronymes que se transmettent génération après génération des millions de familles congolaises. En effet, des chrétiens, mais surtout des musulmans, sont nombreux  à avoir hérité des noms de leurs lointains aïeux arabes. Originaires de la Perse et de l’actuel sultanat d’Oman, ces derniers s’établissent à Zanzibar à partir du 8ème siècle pour en faire un puissant sultanat, qui deviendra la plaque tournante du commerce entre les Arabes, les Indiens et les Perses. Ceux qu’on appellera par la suite les arabo-zanzibarais décideront d’investir l’intérieur des terres africaines à la recherche de caoutchouc, d’ivoire et d’esclaves, quête qui les mènera sur la partie Est du Congo. Au milieu du 19ème siècle, ils atteindront ainsi le territoire de Kasongo, dans l’actuelle province du Maniema, où ils imprimeront fermement leur culture, leur langue et leur religion, qui subsisteront malgré les campagnes de l’Etat indépendant du Congo contre les arabo-swahilis.

Concentrés au départ sur une région bien spécifique, les patronymes hérités des Arabes ont voyagé au rythme des mouvements migratoires sur l’ensemble du territoire congolais et font aujourd’hui partie intégrante du paysage sociétal de la République Démocratique du Congo. Compte tenue de leur localisation d’origine, ces patronymes sont la plupart du temps portés par des ressortissants des ethnies de l’Est du pays (Kivu, Tshopo, Maniema), qui les ont diffusés à travers le pays par leurs déplacements et mariages interethniques. Si certains congolais ont gardé la foi musulmane de leurs ancêtres en même temps que leurs noms, d’autres, portant un patronyme d’origine arabe, se sont au fil des générations tournés vers le christianisme. Il n’est pas rare non plus de trouver des descendants d’Arabes aujourd’hui appelés par des noms bantous dont ils ont hérité à travers le temps.


Les noms d’origine arabe répandus en RDC.

En arabe, le suffixe i renvoie à une appartenance généalogique, une origine sociale ou géographique. Ainsi, « Omari » vient de l’arabe « Al-Omari », qui signifie : « de la famille/ descendance de Omar ».


  • Abibu : De l’arabe Al-Habib. Signifie « le bien-aimé ». L’un des surnoms du Prophète Muhammed ﷺ est HabibuLlâh : « le Bien-Aimé de Dieu ».
  • Alfani : De l’arabe, « Al-Fâni » signifie « qui est mortel, n’est pas amené à vivre éternellement ».
  • Amadi : De Ahmed, qui est le prénom céleste du Prophète Muhammed . Signifie : « le digne d’éloges ».
  • Amissi : (prochainement)
  • Amuri : De ‘Amr / ‘Amri / ‘Amru. Prénom ancien. Porté par Suhayl Ibn-‘Amr, compagnon du Prophète Muhammed ﷺ après avoir passé des années à le combattre.
  • Amzati : Du prénom Hamza. Personnage héroïque de l’islam, tué à la bataille de Badr, Hamza Bin Abdilmuttalib était l’oncle du Prophète Muhammed ﷺ. 
  • Assani : De l’arabe Al-Hassan. Signifie « le très bon ». Al-Hassan Bin Ali est le fils de Ali et de Fatima, petit-fils du Prophète Muhammed ﷺ. Peut aussi faire référence à un monarque ou à un sultan arabe avec le titre « Ath-Thâni » : « le deuxième (du nom) ».
  • Assumani :  (prochainement)
  • Atwabi : De l’arabe At-Tayib. Signifie « le bon ». En Afrique orientale, le « Tâ » ط emphatique de la langue arabe est souvent prononcé « Twa ».
  • Awazi:  (prochainement)
  • Azizi : De l’arabe AlAziz. Signifie « le Tout-Puissant », est l’un des 99 noms connus d’Allâh. Peut s’employer comme prénom sous la forme Abdelaziz, « le serviteur du Tout-Puissant ».
  • Djuma : De l’arabe Djumoua, ou Djumu’a. Signifie « vendredi », jour saint chez les musulmans, jour du rassemblement en prière.
  • Idi : De l’arabe ‘Id. Signifie « fête ». On appelle par exemple la fête du sacrifice « Idul-Adhâ ».
Muhammad_bin_Khalfan_bin_Khamis_al-Barwani_alias_Rumaliza
Mohammed Bin Hassan Rumaliza
  • Issama / Issamu : De l’arabe ‘Issâm. Désigne tout raccordement solide par lequel on s’accroche. Prénom très courant dans le monde arabe.
  • Imurani : De ‘Imrân. Dans le Coran, la troisième sourate s’intitule « Al-‘Imrân » (la famille de ‘Imrân), du nom d’un ancêtre de Marie, mère de Jésus-Christ. ‘Imrân est devenu un prénom très utilisé dans le monde arabe, mais aussi en Iran et en Inde.
  • Kalamu : De l’arabe Kalam. Signifie : « la parole ». KalamuLlâh signifie ainsi « la Parole de Dieu ».
  • Karubi : De l’arabe. Karubi est un qualificatif presque systématiquement associé à l’évocation des anges : « Al Mala’ïka Al-Karrubiyoun » signifie « les Archanges », « les Anges aux rangs les plus élevés ». Si ce nom est arabe, il est très répandu en Iran.
  • Kindi : Désigne les anciens sujets du royaume de Kinda, fondé au Yémen actuel, qui s’est étendu sur toute l’Arabie au cours des 5ème et 6ème siècles. Par ailleurs, le célèbre Al-Kindi (Abu-Yusuf Ya’qub Ibn-Ishâq) est considéré comme le plus éminent philosophe hellénisant.
  • Masudi : Vient de Mass’oud (ou Méssaoud). Nom porté par l’un des plus éminents compagnons du Prophète Muhammed ﷺ : Ibn-Mass’oud. Peut aussi désigner quelqu’un « de la famille/ tribu (clan) de Mass’oud.
  • Maulidi : Vient de l’arabe Mawlid. Signifie « Jour de naissance » et fait référence, dans l’esprit de nombreux musulmans, au Mawlid An-Nabawiy « Le jour de naissance du Prophète ﷺ ».
  • Musafiri : De l’arabe Musafir. Signifie « voyageur ».
  • Musaliya / Musalia : Signifie en arabe : « Celle qui est en prière ».
  • Mwinyi : Statut de « seigneur » ou « maître » par lequel se distinguaient les arabo-swahilis à partir des années 1860 au Congo.
  • Nasibu : De l’arabe Nasib. Signification multiple. Peut désigner « la part », mais aussi le destin, la bonne fortune, le sort.
  • Nuru : De l’arabe Nur. Signifie « lumière ».
  • Omari : Vient de Omar. Célèbre compagnon du Prophète Muhammed ﷺ, et deuxième calife de l’islam : Omar Ibn Al-Khattab. Peut aussi désigner quelqu’un issu « de la famille/ tribu (clan) de Omar ».
  • Radjabu : De l’arabe Radjab. Désigne le septième mois du calendrier islamique. C’est l’un des quatre mois sacrés de l’islam avec Muharram, Dhoul-Qi’da et Dhoul-Hijja. Le verbe radjaba signifie « respecter ».
  • Ramazani/ Ramadhani : De l’arabe Ramadan. Désigne le neuvième mois du calendrier islamique, mois du jeûne constituant le 4ème pilier de l’islam. Au Maghreb et dans le monde arabe, ce nom apparaît sous la forme : Ramdani, Ramadani. Dans le Caucase, le prénom Ramzan/ Ramazan est très répandu.
  • Rashidi : De l’arabe Rashid : « Le bien-guidé dans la foi ». Est également utilisé comme prénom, sous la forme Abdurrashid (ou Abdarrashid), qui signifie « Le serviteur du Guide ». Ar-Rashid est l’un des 99 noms d’Allâh.
  • Rumaliza / Lomalisa: Aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est un patronyme qui reste porté en République Démocratique du Congo. Celui-ci fait directement référence au surnom de Muhammed Bin Hassan Rumaliza « l’exterminateur », un arabo-swahili basé du côté tanzanien du lac Tanganyika, qui s’est fait connaître par la guerre qu’il a menée dans les années 1890 contre les belges pour le contrôle du Maniema. Il a été accusé par les pères blancs de nombreux massacres sur les populations civiles.
  • Sabiti : Plusieurs significations possibles. Peut renvoyer à « As-Sabit » : « le septième (du nom) », ou à « Ath-Thâbit », « Celui qui est raffermi », « solidement ancré ». Descendant d’autochtones formant la garde rapprochée de Tippo Tip, Mabe Sabiti était le chef de la communauté des « arabisés » de Stanleyville (actuelle Kisangani) pendant la colonisation.
  • Saïdi : De l’arabe « Saïd ». Signifie « heureux », mais désigne également l’un des compagnons du Prophète ﷺ les plus importants : Abou-Saïd Al-Khudry.
  • Shadari : D’origine Perse. Désigne les personnes originaires de Deh-e-Shadar, une localité située dans la région du Sistan-Balouchistan, en Iran actuelle.
  • Shadadi : De l’arabe « Shaddad » : « extrêmement dur », « impitoyable ». 
  • Selemani : Probablement le nom d’origine arabe le plus répandu en RDC. Désigne Salomon, prophète mentionné à plusieurs reprises dans le Coran, mais peut aussi faire référence au prénom Salmân.  Dans notre contexte, ce nom peut très bien renvoyer à Hassan Suleiman, à la tête du sultanat de Kilwa pendant la période 1178-1195.  Située au large de la Tanzanie actuelle, l’île de Kilwa a été l’un des sultanats les plus puissants et les plus prospères du peuple Shirazi, groupe ethnique swahili d’origine Perse.
La congolaise Soraya Aziz-Souleymane reçue par Jean-Marc Ayrault, Ministre des Aff. Etrangères français (novembre 2016)
La congolaise Soraya Aziz-Souleymane reçue par Jean-Marc Ayrault, Ministre des Aff. Etrangères français (novembre 2016)
  • Salumu :  Issu du mot salam, qui signifie « la paix », mais aussi de salim : « sain et sauf ».
  • Shabani : De l’arabe Sha’ban (ou Shaaban). Désigne le 8ème mois du calendrier islamique.
  • Sumaili : Peut faire référence à la ville de Samail (ou Sumail), située dans le nord du sultanat d’Oman. Des conquérants originaires de cette contrée se sont fait connaître en portant le surnom As-Samaili/ As-Sumaili.
  • Useni : De l’arabe Al-Hussayn. Diminutif de « Hassan ». Prénom du petit-fils du Prophète Muhammed ﷺ, fils de Ali et de Fatima, tué en l’an 680 à Kerbala (Irak). Personnage éminent aux yeux de l’ensemble de la communauté musulmane.
  • Waziri : De l’arabe Wazir. Signifie : Ministre.
  • Zakwani : De l’arabe Zakwân. Signifie: Brillant, intelligent.  Dans l’histoire de l’Islam, Zakwan Al-Ansari est l’un des premiers habitants de Médine à avoir embrassé l’islam. Le Prophète Muhammed  avait également un serviteur prénommé Zakwan.
  • Zawadi : De l’arabe Zawâd. Signifie : provisions. Utilisé comme prénom dans le Golfe Persique mais aussi en Inde, où il est aussi bien donné à des hommes qu’à des femmes.

Liste régulièrement mise à jour par Dunia Kongo Media

SOUTENEZ DKM