RD Congo – Goma : Arrestation d’éléments présumés d’un réseau d’ex-M23.

Quelques jours après avoir posté un tweet catastrophiste sur une invasion imminente d’ex-combattants du M23 venus d’Ouganda, Julien Paluku a voulu faire taire les sceptiques en prouvant par l’image la réalité de la menace.

Toujours par le biais de son compte Twitter, le gouverneur de la province du Nord-Kivu a publié des clichés de quatre hommes, présentés comme « des éléments ex-M23 » d’un réseau démantelé à Goma. S’il ne précise pas la date exacte, ni dans quelles circonstances ces hommes ont été appréhendés par les forces de sécurité, Julien Paluku salue au passage les FARDC de la 34ème région militaire, impliquées dans l’opération. Critiquant l’accueil triomphal réservé à Kinshasa à Roger Lumbala, ancien rebelle du RCD-N, le gouverneur a indiqué que les hommes arrêtés opéraient en collaboration avec les combattants du M23 restés côté ougandais. 22 armes, également présentées aux côtés des quatre hommes, ont par ailleurs été saisies au cours de cette opération.

« Il y a le réseau au niveau externe et le niveau interne. Le niveau externe c’est cette troupe de Makenga, Mboneza et tous les autres qui ont quitté le camp de Bihanga et d’autres qui étaient dans les résidences luxueuses à Kampala qui se sont dirigés à la frontière, a ainsi expliqué Julien Paluku aux médias locaux. Et le réseau interne était constitué effectivement de ces gens qui devaient se joindre à ceux qui étaient à Bunagana et d’autres, lancer déjà une opération au niveau de la ville de Goma pour que ça s’embrase de partout. On a attrapé des armes enfouies dans un sac de pomme de terre, en provenance de Masisi. »