International : La France commémore l’abolition de l’esclavage.

Ce mercredi 10 mai correspond à la journée de commémoration du souvenir et de l’abolition de l’esclavage pratiqué par la France dans ses colonies Antillaises.

abolition-de-lesclavage-dans-les-colonies-francaises-francois-auguste-biard

Le président sortant, François Hollande, et son successeur Emmanuel Macron, participeront aujourd’hui à l’hommage national aux victimes de l’esclavage et à son abolition, proclamée le 27 avril 1848. Cette journée de commémoration est l’occasion de se souvenir d’une pratique permise au XVIIème siècle par Louis XIII, et qui concernera entre 12 et 18 millions d’Africains. Déportés vers les Amériques, ces Noirs ont pendant des siècles fait office de marchandise au cœur de la traite transatlantique mise en place par les Européens.

C’est principalement grâce au sous-secrétaire d’Etat aux colonies, Victor Schoelcher, que l’abolition de l’esclavage a été obtenue en avril 1848, ouvrant la voie à toute une série d’émancipations d’esclaves dans les colonies et possessions françaises. Ainsi, le 22 mai 1848, 74 000 esclaves étaient émancipés en Martinique, 87 000 en Guadeloupe le 27 mai, ou encore 13 000 en Guyane le 10 août.

En France, depuis le 21 mai 2001, la loi Taubira reconnaît la traite et l’esclavage comme crime contre l’humanité.