[EN BREF] RD Congo – Actu : Il y a 20 ans, Mobutu s’éteignait.

Le 7 septembre 1997, quelques mois seulement après avoir été chassé du pouvoir par Laurent-Désiré Kabila, le président Mobutu rendait l’âme au Maroc, terre de son dernier exil.

Mobutu1Il a régné sur le Zaïre pendant 32 ans. Trois décennies d’autoritarisme et de dictature, mais aussi de culte de la personnalité autour de celui qu’on surnommera « le léopard de Kinshasa » ou encore « le roi-léopard ». Pour certains, cependant, Mobutu représente au contraire une certaine idée de la grandeur de la nation; il parvient même à rendre nostalgiques les déçus du pouvoir de Joseph Kabila, l’impopulaire président de la République actuel.

Dans un pays régit par le Mouvement Populaire de la Révolution (MPR), le parti unique auquel tout citoyen adhérait d’office, la liberté religieuse était elle aussi étroitement surveillée par Mobutu, comme absolument tous les aspects de la vie des citoyens zaïrois. Pour notre communauté, Mobutu restera celui qui aura permis l’existence institutionnelle de l’islam zaïrois, en permettant en 1972 la création de la Communauté Islamique du Zaïre, la seule association islamique reconnue par la loi, qui constitue aujourd’hui l’organe officiel de l’islam en République Démocratique du Congo (COMICO).

Chassé du pouvoir en mai 1997 par l’AFDL de Laurent-Désiré Kabila, sponsorisée par le Rwanda et l’Ouganda, Mobutu s’éteindra au Maroc, où il est enterré aujourd’hui. Le Zaïre, qui reprendra son nom d’origine de République Démocratique du Congo, n’aura eu de cesse de s’enfoncer dans les guerres et rébellions à répétition depuis la chute de son dirigeant le plus charismatique.