Santé : Paludisme, SIDA et tuberculose au centre des discussions inter-religieuses convoquées par la Communauté Islamique.

Une journée d’information s’est tenue aujourd’hui au siège de la Communauté Islamique en RD Congo (COMICO) sur le fonctionnement et la gestion des subventions du Fonds Mondial allouées à la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme.

img-20170909-wa0006

Alors que Moussa Kalema, chargé des institutions religieuses, représentait l’imam représentant légal de la COMICO Shaykh Ali Mwinyi, les 3 autres grandes confessions religieuses étaient toutes représentées par leurs chefs respectifs sur Kinshasa. En présence de la deuxième vice-présidente du bureau de la coordination nationale du Fonds Mondial en RDC, la COMICO a renouvelé son soutien aux actions de sensibilisation et aux recherches menées dans le pays contre 3 des maladies les plus ravageuses : le paludisme, le SIDA et la tuberculose.

« La Communauté Islamique en RDC/ COMICO sous le leadershop de son éminence imam représentant légal, Cheikh Ali Mwinyi Mkuu, vous exprime par ma voix son entière satisfaction pour avoir répondu à notre invitation malgré vos multiples charges et responsabilités, a ainsi déclaré Moussa Kalema. En effet, nous rappelons à votre honneur que notre communauté a toujours été attentive au cri de nos compatriotes pour l’amélioration de leur condition d’existence en venant en appui au gouvernement de la République et d’autres partenaires au développement, sans oublier les autres confessions religieuses ici représentées. Depuis des années, nous évoluons dans un partenariat avec le ministère de la santé et sommes sur le terrain pour la santé communautaire, le planning familial, la construction des infrastructures sanitaires, les appuis humanitaires, la lutte contre la tuberculose, le paludisme et le SIDA. »

Par ailleurs, la COMICO a énuméré les partenaires avec lesquels elle participait aux efforts de sensibilisation et d’action en matière de santé; on retiendra notamment les partenariats avec la Banque Islamique de Développement (BID), l’UNICEF, l’OMS, l’ONUSIDA, l’ambassade de la République Islamique d’Iran, l’ambassade de la République Arabe d’Egypte ainsi que celles de la Turquie et du Maroc, mais aussi les ONG internationales comme l’ACPDEC, la Fondation Al-Maktoum, Al-Munazzamat ou encore Muslim Foundation.