International : La Somalie frappée par le pire attentat de son histoire; 189 morts et 200 blessés (bilan provisoire).

C’est un double-attentat d’une violence rare qui a frappé Mogadiscio hier en pleine journée. Bourré d’explosifs, un camion piégé a explosé au milieu de la foule, dix minutes avant une autre déflagration meurtrière, tuant au moins 189 personnes et faisant plus de 200 blessés; il s’agit là du pire attentat jamais perpétré dans ce pays empêtré dans la violence depuis plus de 30 ans. Montrés du doigt, les Shabab n’ont pas encore revendiqué l’attaque, alors que le président somalien, Mohamed Abdullahi Mohamed, a décrété un deuil national de 3 jours.

mogadishu2


Le chef de l’Etat s’est rendu aujourd’hui à l’hôpital Erdogan, à Mogadiscio, ou plus de 200 personnes ont été pris en chargé par les médecins.  Ces victimes font partie des personnes frappées par l’explosion qui s’est produite devant l’hôtel Safari, dans un quartier très fréquenté et décrit comme populaire. Si ce sont d’abord une vingtaine de morts qui ont été signalés hier, une centaine de corps a été extraite des décombres dans la nuit, alourdissant le bilan à près de 200 tués dans cet attentat.

« C’est une attaque horrible menée par les shebab sur des civils innocents, qui ne visait pas des responsables gouvernementaux somaliens spécifiques, a pour sa part déclaré le président Mohamed Abdullahi Mohamed. Cela montre combien ces éléments violents sont sans pitié, pour viser sans distinction des gens innocents qui ne faisaient que s’occuper de leurs affaires ».

Du côté des services de sécurité et d’une grande partie du corps médical, on indique craindre un bilan plus lourd encore dans les heures qui viennent. Sur Twitter, le ministère des affaires étrangères du Qatar a pour sa part indiqué avoir été atteint par l’attaque qui a blessé son chargé d’affaires.

En guerre contre les autorités politiques somaliennes et kényanes depuis plusieurs années, les Shabab sont les auteurs d’une longue série d’attentats commis contre ces deux pays de la corne de l’Afrique, où ils sont combattus sans relâche par les gouvernements en place.



allah-la-patrie-les-ancetres_-banniere-tw