RD Congo – Beni (Nord-Kivu) : Un groupe affilié à l’Etat Islamique appelle au djihad au Congo.

La nouvelle a surpris les experts du djihadisme international. Le groupe Madinat Tawheed wal Muwahhideen (La ville de l’unicité de Dieu et des monothéistes) a publié aujourd’hui une vidéo invitant à combattre dans notre pays.

La vidéo a été mise en ligne aujourd’hui via des médias proches de l’Etat Islamique. Deux minutes durant, un djihadiste arabe lance un appel aux « combattants » du monde afin qu’ils rejoignent le nouveau front du djihad que ce groupe souhaite ouvrir dans le Nord-Kivu. Cet appel fait suite à un regain des violences attribuées aux ADF à Beni, avec la mort de près de 40 personnes il y a une semaine sur l’axe Mbau-Kamango.

En proie à une insécurité chronique, la province fait face, depuis 3 ans maintenant, aux massacres en série attribués à la rébellion d’origine ougandaise des ADF. Si les origines de ce groupe sont bel et bien islamistes, sa forme actuelle et son absence de revendications ont toujours suscité doute et scepticisme quant à leur identité réelle.

Depuis le début des tueries à Beni, le gouvernement congolais assure que la République Démocratique du Congo est ciblée par le djihadisme international. Avec cette annonce, non datée et aux objectifs troubles, du groupe Madinat Tawheed wal Muwahhideen, c’est le pire scénario sécuritaire possible qui serait en train de se réaliser.

Au Congo, beaucoup soupçonnent le pouvoir d’entretenir un chaos permanent afin de retarder l’organisation des élections présidentielles qui, si elles s’étaient tenues comme prévu l’année dernière, auraient vu voir le président Joseph Kabila, arrivé au bout de ses deux mandats, quitter le pouvoir.


 allah-la-patrie-les-ancetres_-banniere-tw