International – Libye : Des migrants africains vendus comme esclaves.

400 dollars, c’est le prix moyen pour lequel se négocient des migrants africains mis « en vente » par leurs passeurs en Libye. Depuis quelques jours, les vidéos et témoignages des concernés scandalisent la toile.

migrants-africains


Le haut-commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, s’est inquiété des conditions de détention des migrants africains en Libye, qualifiant d’inhumaine la coopération entre l’Union européenne et les autorités libyennes. C’est dans ce contexte qu’ont été dévoilées les séquences vidéos incriminées.

Les images ont été obtenues et diffusées par CNN. On y voit des passeurs libyens vanter les mérites physiques de migrants africains sur de véritables marchés aux esclaves. « Ils sont forts et bon pour le travail à la ferme », ou encore « Qui a besoin d’un mineur ? C’est un mineur, un grand homme fort, il va creuser » annoncent notamment les passeurs afin de faire monter les enchères. En file indienne, les jeunes migrants africains attendent que leurs prix soient fixés, ceux-ci se situant généralement entre 400 et 800 dollars.

La journaliste de CNN, Lauren Said-Moorhouse, qui a enquêté sur les migrants, a expliqué au journal suisse Le Temps :

« La plupart ont tout vendu pour financer un voyage à travers la Libye jusqu’à la côte et traverser ensuite la Méditerranée. Néanmoins, après que des mesures drastiques ont été prises par les gardes-côtes libyens, de moins en moins de bateaux parviennent à réaliser cette traversée, laissant les passeurs avec un grand nombre de passagers désemparés. C’est ainsi que les passeurs deviennent des maîtres, et que les migrants et réfugiés se transforment en esclaves. »


allah-la-patrie-les-ancetres_-banniere-tw