RD Congo : Les groupes armés du Kivu cartographiés et documentés par le nouveau Kivu Security Tracker.

Le nouveau baromètre sécuritaire du Kivu présenté aujourd’hui par Human Rights Watch et le Groupe d’Etudes sur le Congo cartographie et présente dans le détail chacun des quelques 140 groupes armés actifs dans l’Est de la République Démocratique du Congo. En 6 mois, ils ont été responsable de la mort de plus de 500 personnes et de près de 1.100 rapts dans la région.

NordKivu_0


C’est via cette plateforme que les exactions commises par les différents groupes armés disséminés dans les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu vont être répertoriées et cartographiées pratiquement en temps réel par les équipes de chercheurs de HRW et du Congo Research Group.

« Selon les premiers résultats du Baromètre, de juin à novembre 2017, au moins 526 civils ont été tués dans les Kivus, au moins 1 087 personnes ont été enlevées ou kidnappées pour obtenir une rançon, et il y a eu au moins 11 incidents de viols massifs », peut-on ainsi lire sur le site de Human Rights Watch.


allah-la-patrie-les-ancetres_-banniere-tw