RD Congo – Beni : 14 casques bleus et 5 FARDC tués dans une attaque attribuée aux ADF.


14 Casques bleus du contingent tanzanien de la MONUSCO et 5 soldats congolais des FARDC ont été tués jeudi soir à Semuliki (territoire de Beni) dans une attaque attribuée aux ADF.


L’attaque a été menée hier soir contre une position tanzanienne de la MONUSCO à Semuliki. En plus des 19 soldats (14 tanzaniens, 5 congolais) tués, on dénombre une cinquantaine de blessés parmi les forces de maintien de la paix. D’après l’armée congolaise, les FARDC sont intervenues pour porter secours aux Casques bleus pris sous le feu des assaillants, perdant ainsi elles-mêmes 5 de leurs soldats. Toujours selon l’armée, 72 éléments de la rébellion des ADF ont été tués dans les combats.

La société civile congolaise, qui s’étonne des incroyables capacités des ADF, n’a pas hésité à mettre en doute l’identité des auteurs de l’attaque, visiblement surarmés et bien informés sur les positions des troupes onusiennes. Alors que le président Joseph Kabila n’a pas réagit à l’attaque, celle-ci a suscité une vague d’indignation dans les rangs de l’ONU, dont plusieurs membres se sont exprimés sur Twitter.


allah-la-patrie-les-ancetres_-banniere-tw