Kinshasa : L’imam Bilali Morisho porté disparu, les services de renseignements soupçonnés.

L’imam Bilali Morisho, vice-président du Conseil Théologal national est porté disparu depuis le mercredi 10 janvier. Il pourrait avoir été enlevé par des agents des services de renseignements congolais pour des raisons inconnues.

 

« Il a été emmené par des hommes non identifiés dans un endroit inconnu, nous a confié Shaykh Ali Mwinyi, imam représentant légal de la COMICO. Depuis hier, la Communauté Islamique ne sait pas où il est et n’a aucune nouvelle sur sa situation ».

À la fin de l’été 2016, une série d’imams avaient été arrêtés dans la province du Nord-Kivu, mais aussi en ex-Province Orientale, pour des soupçons de collusion avec la rébellion des ADF. La plupart de ses religieux musulmans ont ensuite été relâchés sans qu’aucun charge ne soit retenue contre eux.

Dans le cas de l’imam Bilali Morisho, nul ne sait s’il s’agit d’un enlèvement de type crapuleux ou d’une arrestation des services de renseignements. Si tel était le cas, les fidèles ont hâte de savoir ce qui est reproché à ce religieux originaire du Maniema et éminemment respecté à Kinshasa.