RD Congo – Actu : L’imam Bilali Morisho toujours détenu par la DEMIAP, l’entrée de prédicateurs étrangers en question.

Depuis près d’un mois maintenant, l’imam Bilali Morisho, vice-président du conseil théologal national, est aux mains de la détection militaire des activités anti-patrie (DEMIAP). D’après nos informations, c’est l’entrée sur le territoire congolais de prédicateurs étrangers qui lui serait reprochée.

C’est au début du mois de janvier qu’une délégation de prédicateurs venus d’un pays arabe que nous ne sommes pas parvenus à clairement identifier (Arabie Saoudite, Egypte…) a été appréhendée par les forces de sécurité à l’aéroport international de Ndjili (Kinshasa). Interrogés sur le but de leur visite en République Démocratique du Congo, les religieux auraient indiqué qu’ils répondaient à une invitation de l’imam Bilali Morisho dans le cadre de ses actions religieuses et son travail de prédication islamique dans le pays.

C’est suite à cette révélation que la DEMIAP aurait procédé à l’arrestation de l’imam congolais, toujours détenu à ce jour sans qu’aucune charge ne soit officiellement retenue contre lui. Pour rappel, il est fréquent que la Communauté Islamique en RD Congo (COMICO) invite ses homologues étrangers sur le territoire congolais pour l’épauler dans ses actions religieuses, sociales ou humanitaires.