Réforme de la COMICO : Le ministère de la justice prend acte de la période transitoire de 4 ans de la Communauté Islamique.

Réunie en assemblée générale extraordinaire du 22 au 27 février, la Communauté Islamique en RD Congo a immédiatement mis en application ses nouveaux statuts adoptés au cours de ces 6 jours de débats.

Shaykh Ali Mwinyi, imam représentant légal de la Communauté Islamique en RD Congo.
Shaykh Ali Mwinyi, imam représentant légal de la Communauté Islamique en RD Congo.

En théorie, il ne reste plus qu’une année à Shaykh Ali Mwinyi à la tête de la Communauté Islamique en RD Congo, son mandat s’achevant en 2019. Mais au terme d’une semaine de discussions en assemblée générale extraordinaire, l’instance islamique a semble-t-il bouleversé le calendrier des échéances à venir en instaurant une période transitoire de 4 ans pour mettre en place les nouveaux statuts adoptés et faire appliquer le nouveau règlement.

Contestées par de nombreuses instances islamiques internes à la COMICO, qui disent ne pas avoir été consultées, ces conclusions ont pourtant été saluées comme une réussite par le comité directeur de la Communauté Islamique et Shaykh Ali Mwinyi en personne. Censées réunir les chefs d’entités islamiques de toutes les provinces du Congo, les discussions se sont déroulées en l’absence de nombre d’entre eux qui n’ont pas fait le déplacement.

La COMICO a mis à la disposition des médias les conclusions de cette assemblée générale extraordinaire qui fait d’ores et déjà réagir au sein de la communiqué.


comico1


comico2