Grands Lacs – Rwanda : Le gouvernement interdit l’appel à la prière à Kigali.

Le gouvernement rwandais a demandé aux mosquées de la capitale, Kigali, de mettre leurs appels en sourdine. Cette mesure vise, selon les autorités, à lutter contre la « pollution sonore ».

kigali


C’est dans le cadre du projet nommé Kigali City 2040, destiné à faire de la capitale rwandaise un centre touristique et d’affaires incontournable du continent africain, que la décision a été prise. Pour réduire les « nuisances » sonores, le gouvernement a interdit aux mosquées l’utilisation de haut-parleurs qui diffusent l’appel à la prière ainsi que certaines prières prononcées à voix haute. Mécontents, les musulmans de Kigali se seraient bien contentés de baisser le volume de leurs installations. Unilatérale, la décision des autorités n’a laissé place à aucune négociation.