Elections présidentielles : Face aux tensions actuelles, Shaykh Ali Mwinyi « appelle les congolais au calme et à la retenue ».

Au dernier jour des dépôts de candidature pour la course à la présidentielle en République Démocratique du Congo, l’imam représentant légal de la Communauté Islamique en RD Congo (COMICO) s’est exprimé pour appeler les congolais en général et les musulmans en particulier au calme. Alors que Moïse Katumbi est empêché d’entrer sur le territoire congolais pour déposer sa candidature et que le postulant du camp présidentiel devrait être connu dans les prochaines heures, le pays vit des jours particulièrement tendus, ce qui alimente les craintes de Shaykh Ali Mwinyi.

Shaykh Ali Mwinyi, imam représentant légal de la Communauté Islamique en RD Congo.
Shaykh Ali Mwinyi, imam représentant légal de la Communauté Islamique en RD Congo.

« Sans entrer dans beaucoup de détails, j’appelle particulièrement tous les musulmans et croyants de la République Démocratique du Congo à prier pour ce grand pays qui traverse une période politique et électorale très difficile », a ainsi déclaré le numéro 1 des institutions islamiques congolaises. « Sans la prière, sans mettre ce pays entre les mains de Dieu, rien ne pourra se faire. J’appelle aussi le peuple congolais au calme et à la retenue, il est temps d’inviter tout le monde à la paix ».

Traditionnellement tenue à un devoir de réserve, la COMICO ne devrait pas s’impliquer davantage dans les débats politiques actuels. La semaine dernière, la SOMUDECO (solidarité musulmane pour le développement communautaire) a pour sa part indiqué réfléchir à lancer un appel au soutien de tous les candidats musulmans engagés dans les élections locales. Concernant l’élection présidentielle, l’organisme a assuré qu’il soutiendra le candidat « accepté par tous » sous réserve de la signature d’un « protocole d’accord ».