Kinshasa – Islam : La réponse de Shaykh Ali Mwinyi aux imams qui ont envahis la COMICO/ Kinshasa.

Actuellement à Kisangani, où il doit diriger la visite de partenaires omanais à la grande mosquée centrale, en vue de sa restauration, Shaykh Ali Mwinyi reste au courant des événements récents à Kinshasa. Depuis deux jours, le siège de la Communauté Islamique en RD Congo est occupé par les imams de l’ancien Conseil Théologal, qui revendiquent notamment le poste de mufti du Congo pour leur leader, Shaykh Zahidi Ngongo Amani.

shaykh-ali-mwinyi-a-kalemie

« Concernant la situation à Kinshasa, tout cela nous montre vraiment le niveau spirituel, moral, voire même intellectuel de ceux qui se disent aujourd’hui imams. Ça fait la honte de la Communauté Islamique, surtout des musulmans en République Démocratique du Congo », a ainsi commenté l’imam représentant légal de la COMICO. « Ils se disent éminents shaykhs, et les voilà en train de faire un putsch ! En tous cas, il n’y a aucune différence entre le banditisme, le terrorisme et ce genre de prise en otage. En islam, il n’y a pas de coup d’état, ni chez nous au Congo en matière d’associations, ça ne se fait pas. Ils font vraiment la honte de l’islam en RDC. Malheureusement, ceux qui sont en face de nous n’ont aucune qualité, ils ne sont même pas membres effectifs, et ils ont leur propre association. Donc aujourd’hui nous sommes envahis par une association, qui est la leur, qui s’appelle ACPDEC; la Corporation est là, sont secrétaire général et son président sont là aussi. Aujourd’hui, nous sommes envahis par des associations dont je ne sais pas qui sont derrière eux, si ce ne sont des forces étrangères. Car l’ACPDEC, nous savons qui ils sont, d’où ils viennent et qui les sponsorisent. Quant à la Corporation, nous connaissons tous la qualité morale des gens qui y sont. Donc ce qui se passe à Kinshasa, ça nous prouve que nous avons vraiment un problème spirituel, moral, intellectuel avec ceux qui se disent imams aujourd’hui au Congo, et surtout à Kinshasa ».