Islam – Maniema : Le Docteur AbdoulMadjid et Abdallah Al-Hanifi en visite aux sources de l’islam congolais.

Le Docteur AbdoulMadjid Kasogbia a entamé une tournée inédite dans la province du Maniema, aux racines de l’islam congolais.

whatsapp-image-2018-12-24-at-21-22-13


Accompagné d’Abdallah Al-Hanifi, l’un de ses élèves venu spécialement de France, le célèbre prédicateur congolais s’est lancé dans une tournée absolument inédite en plein coeur du berceau de l’islam en République Démocratique du Congo. Après avoir visité les vestiges islamiques de la ville de Kasongo, considérée comme la première ville musulmane du pays, le Docteur AbdoulMadjid Kasogbia a traversé une série de villages reculés du Maniema afin d’y rencontrer les communautés musulmanes locales et leurs leaders. Contacté par nos soins, Abdallah Al-Hanifi s’est pour sa part montré touché et ému par la situation des musulmans dans cette contrée.


whatsapp-image-2018-12-24-at-19-39-01« À Kasongo, je parle avec le Shaykh de la mosquée centrale d’ici et apparemment il y a 50% de la jeunesse musulmane d’ici qui est devenue chrétienne. C’est à cause de grandes campagnes évangélistes qu’il y a ici et qui font sortir énormément de jeunes de l’islam alors que cette ville est la base, la source de l’islam au Congo », a expliqué Abdallah. « De tous les grands anciens érudits d’ici, il ne reste plus que le Shaykh Haruna, à qui nous avons rendu visite, c’est même un arabophone. La situation est vraiment très grave. Même les commerces, ce ne sont plus les musulmans qui les tiennent, donc nous allons essayer de voir, avec le Docteur, ce que nous allons faire pour cette région. Il y a de nombreux prédicateurs tanzaniens qui viennent ici pour prêcher, mais la situation reste dramatique ici ».


Outre Kasongo et Kindu, et après un passage par Nonda, les deux prédicateurs se sont également rendus à Mungomba, sur les lieux de la première école islamique connue du Congo. Parmi les personnalités locales rencontrées par le Docteur AbdoulMadjid et Abdallah Al-Hanifi, Shaykh Swaleh, connu à Kindu pour les nombreuses initiatives islamiques qu’il lance au profit de la communauté locale.