Aïd El Fitr 2019 – Kinshasa : Le mufti Shaykh Zahidi Ngongo Amani fait le plein pour sa première au Stade des Martyrs.

Pour la première fois depuis sa nomination en tant que mufti de la République Démocratique du Congo, l’imam Zahidi Ngongo Amani a dirigé la prière de l’Aïd El Fitr ce mardi 4 juin au Stade des Martyrs à Kinshasa.

zahidi-ngongo


Ils étaient entre 30 et 50 000 fidèles réunis sur l’esplanade du Stade des Martyrs pour assister à la traditionnelle prière de l’Aïd El Fitr clôturant le mois de ramadan. Alors que la direction de la cérémonie revenait jusque là à Shaykh Ali Mwinyi, c’est bien le mufti de la République Démocratique du Congo, Shaykh Zahidi Ngongo Amani, qui a présidé la prière et prononcé le sermon de l’Aïd.

Loin d’être anecdotique, l’événement est de taille et revêt une symbolique de poids auprès des musulmans de la capitale, qui semblent avoir validé l’autorité du Shaykh Zahidi Ngongo, alors qu’une grave crise de légitimité l’oppose depuis plus d’un an et demi au comité directeur de la Communauté Islamique en RD Congo.

Apprécié pour sa culture générale et la profondeur de son savoir en terme de jurisprudence islamique, l’imam a prononcé un discours d’unité et de sincérité dans les actes d’adoration et a semblé vouloir transmettre un message d’apaisement à l’attention de toute la communauté musulmane à travers le territoire congolais.

Reste désormais à savoir si Shaykh Zahidi Ngongo Amani a définitivement pris les commandes de la communauté à Kinshasa et au-delà, ou s’il s’agissait uniquement d’un geste de bonne volonté temporaire de la part des dirigeants de la COMICO.