RD Congo – Islam : Les musulmans congolais bannis du Pèlerinage en raison du virus Ebola

Alors que la présence du virus Ebola en République Démocratique du Congo a été déclarée urgence sanitaire de portée mondiale par l’OMS cette semaine, les autorités saoudiennes ont décidé de ne délivrer aucun visa pour le Hajj aux ressortissants congolais.

La nouvelle a été accueillie avec incompréhension au sein de la communauté musulmane congolaise. La mesure, qui empêche les fidèles de se rendre en Arabie Saoudite pour accomplir le Hajj à La Mecque, ne concerne pas uniquement les musulmans vivant dans les zones touchées par le virus Ebola, mais absolument tous les musulmans congolais. Le ministère du Pèlerinage avait déjà pris pareille disposition en 2012, craignant alors une propagation d’Ebola et du choléra sur les lieux saints.

Au sein de la communauté, nombreux sont ceux qui pointent du doigt l’alerte lancée par l’OMS, vécue comme une stigmatisation, voire une humiliation par une grande partie des congolais. Celle-ci implique notamment un renforcement des contrôles sanitaires aux aéroports et aux frontières.

Les congolais privés de Pèlerinage devront pour leur part reporter leur voyage pour l’année 2020, alors que des experts médicaux tablent sur la fin de cette année pour éradiquer le virus du territoire national.