Actu : Sadr Moussa Mondo, un musulman nommé au sein du gouvernement Ilunga Ilukamba.

Intervenue dans la nuit de dimanche à lundi, l’annonce du nouveau gouvernement congolais a fait apparaître le nom d’une personnalité musulmane, en la personne de Sadr Moussa Mondo, nommé vice-ministre des hydrocarbures.

sadr-moussa


Adepte de l’islam chiite, Sadr Mondo Moussa s’était illustré il y a quelques années en mettant sur pied l’Alliance des kabilistes musulmans (AKAM), un cercle politique interne au PPRD, le parti de Joseph Kabila. Proche d’Henri Mova Sakanyi, ancien leader du parti présidentiel, et partisan de l’ancien président de la République, Sadr Mondo Moussa n’a jamais cessé de militer et de faire campagne pour son champion et sa mouvance.

Composé en grande partie de membres du courant politique de Kabila, le nouveau gouvernement nommé par le Premier Ministre, Sylvestre Ilunga Ilukamba, exauce donc le souhait de musulmans congolais qui réclamaient depuis des années la nomination de l’un des leurs dans les cercles de pouvoir.

Aux hydrocarbures, Sadr Mondo Moussa n’apparaît cependant pas le mieux placé pour influer sur les décisions en faveur de la communauté.