Actu : L’imam Abdallâh Mangala intègre le Fonds national de solidarité pour la lutte contre le Covid-19 (FNSCC)

L’imam Abdallâh Mangala semble prendre de plus en plus d’épaisseur aux yeux de la Présidence de la République démocratique du Congo. Deux jours après avoir été reçu en compagnie d’une délégation religieuse par le président Félix Tshisekedi, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de covid-19 et de sa sensibilisation auprès des fidèles, l’imam représentant légal honoraire de la Communauté islamique en République démocratique du Congo a été nommé aujourd’hui, sur ordonnance présidentielle, comme membre du Fonds national de solidarité pour la lutte contre le covid-19, crée ce jour par Félix Tshisekedi.

Le but de cette entité est notamment de récolter, durant tout le temps de l’urgence sanitaire, des fonds afin de venir en aide aux personnels soignants et à la prise en charge des personnes infectées par le virus. Présidée par le Cardinal Fridolin Ambongo, cette structure est également composée de pasteurs et de personnalités du monde médical, comme le docteur Jacques Muyembe.

Pour rappel, Shaykh Ali Mwinyi, qui exerce toujours les fonctions d’imam représentant légal de la COMICO, conteste le leadership de l’imam Abdallâh Mangala, l’accusant d’occuper un poste qui ne lui revient pas officiellement. Pour sa part, l’imam, qui a été à précédé Shaykh Ali Mwinyi pendant 10 ans à la tête de la COMICO, semble toujours jouir d’une aura et d’une grande considération au sein de la communauté musulmane et de la population congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Social profiles