fermeture-batiment-sud-kivu

Bukavu (Sud-Kivu) : Le siège de la Communauté Islamique fermé par la police.

Le siège de la COMICO/Sud-Kivu était menacé depuis plusieurs mois. Au centre d’un conflit foncier entre la communauté musulmane et l’ingénieur Timothée Kalala Kitenge, le bâtiment a été fermé par la police ce matin. Il y a un mois, le Tribunal de Grande Instance de Bukavu ordonnait la restitution de la parcelle à Timothée Kalala Kitenge, auprès de qui les autorités islamiques avaient commandé la construction du siège de la…

Lire la suite >>
ajemesco-kisangani

Islam – Kisangani : L’AJEMESCO reçoit la visite d’un partenaire saoudien.

Appuyée par des ONG étrangères, qui soutiennent ses activités dans la province de la Tshopo et le Maniema, l’AJEMESCO reçoit en ce moment Soulayman Al-Yahya, partenaire venu du Royaume d’Arabie Saoudite.  Arrivé vendredi à Kisangani, Soulayman Al-Yahya, qui parraine plusieurs associations islamiques en République Démocratique du Congo, a visité les installations de l’Association des Jeunes Musulmans pour l’Education et le Bien-Être Social au Congo (AJEMESCO) en compagnie de Hassan Kandolo,…

Lire la suite >>
capture d'écran de la vidéo du massacre.

RD Congo – Actu : Un massacre filmé dans le Kasaï provoque colère et consternation

C’est une vidéo choquante et révoltante qui circule depuis quelques heures sur le web. On y voit des militaires congolais massacrer des civils, qui pourraient être des partisans de la milice de Kamuina Nsapu. Les faits font penser aux massacres perpétrés dans le territoire de Beni, mais ils se déroulent de l’autre côté du pays. Dans l’ex-province du Kasaï, où un usage excessif de la force a récemment été dénoncé par…

Lire la suite >>
Nyonyi Bwanakawa, maire de la ville de Beni

RD Congo – Procès de Beni : Le maire Nyonyi Bwanakawa a été auditionné par la cour militaire.

Suite aux accusations du prévenu Suleimani Banza, un présumé-ADF clamant son innocence et accusant les autorités politiques de Beni, le maire de la ville, Nyonyi Bwanakawa, a été auditionné hier par la cour militaire opérationnelle. À défaut du Général Akili Mundos, pointé du doigt depuis plus de deux ans pour son rôle présumé dans les massacres attribués aux ADF à Beni, c’est le maire de la ville, Nyonyi Bwanakawa, qui…

Lire la suite >>
MUNDOS

RD Congo – Procès de Beni : Un prévenu cible le Général Akili Mundos et le maire de Beni.

Alors que le procès de ceux qui sont présentés comme des ADF se poursuit à la cour opérationnel de Beni, un prévenu a directement ciblé les autorités politiques et militaires, sous-entendant qu’elles étaient les véritables instigatrices des massacres perpétrés contre les populations civiles depuis plus de deux ans. Accusé d’être un membre de la rébellion des ADF, Suleimani Banza a nié en bloc et a clamé son innocence aujourd’hui face…

Lire la suite >>
Tribunal Militaire

RD Congo – Beni : L’imam Ongala Baruani de Kisangani à son tour accusé de recrutement pour les ADF.

Après avoir condamné à mort les imams de Butembo, Hamza Baguma et Djibril Muhindo, la cour opérationnelle de Beni a entendu aujourd’hui un nouveau religieux musulman, l’imam Ongala Baruani, de Kisangani.  Cela fait un peu plus d’un mois que l’imam de Kisangani a été arrêté et transféré à Beni. Accusé par le ministère public d’agir en tant que recruteur pour les présumés-islamistes des ADF, Shaykh Ongala Baruani a comparu dans le cadre du…

Lire la suite >>
priere-oeucumenique

RD Congo – Actu : Les confessions religieuses s’unissent en prière pour le Congo.

 Hier à Goma (Nord-Kivu), des représentants des 6 confessions religieuses présentes dans la ville se sont réunis au cours du prière commune en faveur de « la paix, la repentance et la libération de la RDC », comme le rapporte la radio Kivu1. Ce rassemblement œcuménique a eu lieu sous l’égide de la coordination provinciale de la société civile du Nord-Kivu. Autour de toutes les composantes chrétiennes de Goma, mais aussi des kimbanguistes,…

Lire la suite >>
Drapeau Corps du Christ 1

RD Congo – Butembo : Le chef de la secte « Corps du Christ » aurait été arrêté.

Le pasteur David Maranata, chef de la secte politico-militaire « Corps du Christ », aurait été arrêté hier à Butembo par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo. C’est hier qu’a été annoncée l’arrestation du chef des Maï-Maï « Corps du Christ », qui avaient semé le chaos à Butembo et ses alentours entre octobre et novembre 2016. Le 15 octobre, c’est suite à une incursion de ses miliciens dans la ville que des…

Lire la suite >>