France – Charlie Hebdo : 3 mois après les attaques, les ventes chutent de 90%

charlie hebdo

Trois mois après les attaques contre la rédaction de Charlie Hebdo, et l’élan de solidarité suscité par le drame, où en sont les ventes du journal satirique. Au bord de la faillite il y a quelques mois, le journal avait connu un sursaut suite aux événements dramatiques de janvier.

Après avoir battu des records de vente au lendemain de l’assaut meurtrier des frères Kouachi, Charlie Hebdo subit aujourd’hui le contre-coup de l’élan exceptionnel qui s’est levé au mois de janvier. L’émotion et l’engouement passés, le journal satirique, dont les exemplaires étaient systématiquement en rupture de stock il y a 3 mois, ne voit désormais que la moitié de ses journaux livrés aux kiosquiers être écoulés, alors que les ventes ont chuté de 90% dans d’autres points de vente.

« On m’en donne beaucoup mais je n’arrive à vendre qu’une cinquantaine d’exemplaires », confie un kiosquier parisien à BFM TV. « Sur les huit millions d’exemplaires écoulés en janvier, beaucoup de gens ne l’achètent plus. Ça, on ne le verra plus, c’est sûr ».

Si l’explosion des ventes du mois de janvier peut être assimiler à des achats en réaction aux attentats, la baisse significative observée peut s’expliquer par le nombre d’abonnements au journal satirique : avec 220 000 aujourd’hui contre 10 000 avant les attentats, les lecteurs de Charlie Hebdo n’ont plus à se rendre systématiquement en kiosque pour se procurer le journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *