frontière Ouganda RDC

L’instabilité et l’insécurité persistent à l’Est de la RD Congo. 8 prédicateurs musulmans originaires de Tanzanie ont ainsi été enlevés dans le territoire du Rutshuru, où sévissent de nombreux groupes armés.

C’est plus précisément dans la localité de Kiseguro que les religieux ont été kidnappés, comme l’a expliqué à l’AFP Julien Paluku, le gouverneur de la province du Nord-Kivu. Justin Mukanya, administrateur du territoire de Rutshuru, a également confirmé l’enlèvement des prédicateurs Tanzaniens près de la frontière avec l’Ouganda, sans être en mesure de préciser leur nombre exact.

L’imam Masudi Kadogo, représentant de la communauté musulmane dans la province du Nord-Kivu, a pour sa part expliqué qu’il s’agissait d’un groupe de musulmans Tanzaniens qui parcourait le secteur pour inviter la population à l’islam, avant d’être kidnappé par un groupe non identifié.

Dans une zone souvent perturbée par les incursions des FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda), les enlèvements et demandes de rançons sont fréquents, malgré la présence de la brigade d’intervention de la Mission de l’ONU (Monusco).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *