Mina

Le jour de l’Aïd El Adhâ a été endeuillé par une bousculade monstre survenue vendredi à Mina. En effet, un bilan revu à la hausse fait état d’au moins 769 morts, et 934 blessés sont également à déplorer, selon les autorités saoudiennes.

Cette année, un peu plus de 2 millions de pèlerins sont rassemblés à La Mecque pour ce qui est considéré comme le plus grand rassemblement humain au monde.

Cependant, force est de constater que les infrastructures permettent de moins en moins d’accueillir une population si importante, et que le royaume, qui avait pourtant tout fait pour éviter un drame, semble dépassé.

Alors que les autorités iraniennes ont confirmé la présence de 43 de ses ressortissants parmi les victimes, l’Iran a accusé l’Arabie Saoudite de laxisme au niveau de la sécurité des pèlerins.

Le Royaume, quant à lui, a pointé du doigt le manque de discipline de certains pèlerins, notamment Iraniens et Africains, les désignant comme responsable de la bousculade et de la vague de panique meurtrière qui s’en est suivie.

L’inquiétude demeure chez les familles des pèlerins Congolais, étant donné que des tanzaniens et des kényans font, selon nos informations, partie des victimes, et que les Musulmans de RDC ont pour habitude d’effectuer le Hajj avec leurs voisins swahiliphones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *