AbdoulMadjid Kasogbia entouré de Ibrahim Lekaka et Daouda Bokungu

Le territoire de Gemena, dans la province de l’Equateur, est aujourd’hui profondément marqué par la campagne islamique qui a eu lieu sur place au mois d’août dernier.

Après le passage des prédicateurs musulmans dans la région, plusieurs centaines d’habitants ont abandonné leur religion d’origine pour embrasser l’islam.

Le docteur AbdoulMadjid Kasogbia, considéré comme l’un des plus grands prédicateurs musulmans de la République Démocratique du Congo, accompagné de Cheikh Ibrahim Lekaka et Cheikh Daouda Bokungu, semble être la cause directe du lifting confessionnel opéré à Gemena ces dernières semaines. En effet, après le passage des trois hommes et de leur groupe de prédication dans la ville, à la fin de l’été dernier, le nombre de conversions à l’islam n’a cessé d’augmenter.

Déjà, lors des conférences et débats interreligieux organisés en public par les prédicateurs musulmans, de nombreuses personnes parmi l’assistance décidaient de se convertir à l’islam après avoir été convaincues par les discours des intervenants. Par dizaines, ils ont tour à tour franchi le pas, venant ainsi grossir le nombre de musulmans qui constituent une minorité dans la province de l’Equateur, dominée par le christianisme.

12004009_1669398900011500_1869610714127337252_n 12042965_1669393553345368_4463505125219180152_n 1620898_1669395223345201_6722347045365171834_n 12065712_1669399803344743_4083017767608805380_n 10003257_1669656906652366_6606747168313148749_n

Spécialistes en religions comparées, le docteur AbdoulMadjid Kasogbia et Cheikh Ibrahim Lekaka ont notamment impressionné par leur maîtrise de la Bible et des questions relatives aux diverses doctrines chrétiennes, comme celles prônées par le catholicisme,  le protestantisme et l’évangélisme.

Laissant volontiers la parole à leurs contradicteurs, face à un public multiconfessionnel, les intervenants ont pris soin, plusieurs heures par jour, d’exposer les positions islamiques sur le statut de Jésus, la notion de divinité unique, ou encore sur les attributs de Dieu tels qu’ils sont définis dans le Coran. Des efforts qui semblent donc avoir porté leurs fruits, puisque l’adhésion a été massive de la part des habitants de Gemena, qui continuent aujourd’hui à s’intéresser et à se documenter sur la religion musulmane.

En République Démocratique du Congo, le taux de musulmans oscille aujourd’hui aux alentours de 10% de la population.

2 thoughts on “RD Congo – Islam : La campagne islamique qui a transformé Gemena (Equateur)”
  1. salam cheick,que Dieu dans sa puissance vous comble sa grace,qu’il augmente votre connaissance afin de continuer sur cette ligne droite ! cheick moi je vous aime tellement pour cela j’aimerais etudier aupres de vous.veuillez agree!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *