Kivu

L’insécurité perdure dans le Nord-Kivu, et la situation est délicate sur l’axe routier Goma / Butembo. Hier, les chauffeurs de taxi-bus qui empruntent cette route se sont mis en grève en signe de protestation.

Les enlèvements se multiplient dans la région, et les FARDC ont multiplié les offensives depuis le début de la semaine pour repousser les groupes armés qui sévissent dans la région.

ADF, FDLR, ou bandes non identifiées, continuent pourtant de semer la terreur au sein des populations civiles du Nord-Kivu. Sur l’axe Goma/ Butembo, très prisé par les kidnappeurs, les chauffeurs de taxi-bus ont entamé une grève hier, exigeant de meilleures conditions de sécurité.

Joint par nos soins, un habitant de Goma témoigne : « Sur place dans la ville, la situation est calme. Mais sur la route Goma-Butembo, la situation est vraiment confuse suite aux kidnappings à répétition, explique-t-il. D’ailleurs les chauffeurs des taxis-bus qui utilisent cet axe sont en grève depuis hier suite à cette situation. »

Habitué aux troubles et à l’insécurité persistante dans sa région, cet habitant de Goma nous a fait part de l’état d’esprit, très spirituel,  qui animait la population soumise à cette situation.

« Il n’y a rien qui surpasse la Volonté d’ Allah, nous vivons par Sa Grâce, et nous savons que rien ne peut se faire sans la Volonté d’ Allah,  assure-t-il. c’est Lui Seul notre Protecteur. C’est ça qui nous rend très forts chaque jour. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *