Cheikh Shukurani Byarufu et représentant Rohingyas

Le chef de l’entité islamique du territoire de l’Ituri a présenté son soutien, au nom des musulmans de la République Démocratique du Congo, au peuple Rohingya, victime d’un génocide depuis plusieurs années en Birmanie.

Actuellement à l’université d’Al-Azhar en Egypte, le Cheikh Abdushakur Byarufu, leader officiel de l’entité islamique de l’Ituri, a rencontré Alimu ad-Din Jong Saw, de la communauté musulmane birmane, présent en tant que représentant du peuple Rohingya.

« En cette occasion, les musulmans de la RDC disent non au massacre de leurs frères de Burma » a posté le religieux congolais sur son compte Facebook.

Malgré les alertes répétées de certains organismes humanitaires, la situation des Rohingyas n’a jamais fait réagir officiellement ni la communauté internationale, ni Aung San Suu Kyi, ancienne lauréate du Prix Nobel de la Paix et du Prix Sakharov, dont le parti vient d’arriver en tête des premières élections libres en Birmanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *