Kano Nigeria

Un kamikaze s’est fait exploser aujourd’hui près de la ville de Kano, au Nord du Nigéria, en plein coeur d’une procession de musulmans chiites, au lendemain d’une attaque perpétrée par Boko Haram au Niger.

Impossible pour l’heure de faire un bilan des victimes au Nigéria, de l’aveu même de l’organisateur de la procession. Dans des propos rapportés par RFI, ce dernier a confié « qu’il est encore trop tôt pour établir un bilan précis des victimes » en raison de l’importance de la foule rassemblée dans le village de Dakasoye, à 20km au sud de Kano.

Hier, Boko Haram, probablement à l’origine de l’attentat-suicide perpétré cet après-midi au Nigéria, avait déjà envoyé un kamikaze se faire exploser à Wogom, un village de Bosso dans le sud du Niger. Cette attaque a causé la mort de 18 personnes et fait 11 blessés graves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *