Policiers-Lubumbashi-640x360

Alors que Moïse Katumbi devait s’exprimer devant les supporters de son club du TP Mazemble, la police s’est massivement déployée autour du stade Kamalondo pour en bloquer l’accès.

C’est une tradition annuelle chez Moïse Katumbi que de s’exprimer et d’échanger avec les fans de son club de football. Sauf que cette fois-ci, quelques semaines seulement après le triomphe du TP Mazembe en Ligue des Champions africaine, et dans un contexte politique explosif, l’ex-gouverneur du Katanga a vu la police contrarier ses plans.

Un déploiement massif des forces de l’ordre (500 policiers) autour du stade de Kamalondo a en effet empêché Katumbi de tenir son discours, de même que les fans qui convergeaient alors vers l’enceinte. Face à ce coup de force, l’homme politique a posté une vidéo sur Twitter, réagissant ainsi aux nombreux messages de soutien postés aussi bien par des opposants politiques que par des partisans du président du TP Mazembe.

« Mon échange avec les fans du TP Mazembe empêché par la police. Une atteinte de trop aux libertés dans notre pays » a déploré Katumbi sur le réseau social.

Les policiers ont dispersé la foule avec des gaz lacrymogènes avant de prendre le contrôle total des abords du stade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *