Shaykh Bali

A la tête d’une délégation de religieux en mission d’islamisation en Afrique, l’imam et prédicateur égyptien Wahid Abd As-Salam Bali a revendiqué la conversion de plus de 4000 personnes au Malawi en seulement une semaine.

Une vidéo postée sur le média MEMRI TV montre les actions du groupe de prédicateurs à travers le Malawi et l’Ouganda. A chaque séquence, le scénario est le même : Face à une assistance d’obédience chrétienne, les différents intervenants musulmans expliquent les préceptes dogmatiques de l’islam avant de proposer aux personnes présentes d’abandonner le christianisme pour devenir musulmans.

MEMRI: Egyptian Sheikhs Lead Islamization Campaign in Africa: Jesus is the Slave of Allah and His Messenger.

Pour cela, les personnes, nombreuses, convaincues par le discours qu’elles ont entendu sont invitées à répéter l’attestation de foi : « J’atteste qu’il n’y a de divinité que Dieu et que Muhammed est l’Envoyé de Dieu ». A cette phrase, les prédicateurs ajoutent une formule de rejet de Jésus-Christ comme divinité : « Et j’atteste que Jésus-Christ est le Messager de Dieu et Son serviteur ».

Sur Facebook, le Shaykh Wahid Abd As-Salam Bali, un religieux égyptien, leader du groupe d’imams et de prédicateurs engagés dans le cadre de cette mission, a assuré que 4 379 chrétiens se sont convertis à l’islam au Malawi en l’espace d’une semaine seulement pendant le mois de novembre 2015.

Sur l’une des séquences de la vidéo, un religieux musulman présent en Ouganda invite un homme fraîchement converti à matérialiser son entrée en islam en retirant le crucifix qu’il portait autour de son cou.

D’après MEMRI TV, Shaykh Wahid Abd As-Salam Bali serait à la tête de plusieurs mission d’islamisation de ce type à travers plusieurs zones rurales d’Afrique, notamment au Ghana et en Tanzanie en plus du Malawi et de l’Ouganda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *