Corne de l'Afrique

Solidaires de leurs compatriotes chrétiens, les passagers musulmans ont refusé de descendre d’un bus attaqué par les Shabaab au Kenya.

Les faits se sont déroulés hier, dans un bus ralliant Nairobi à Mandera au Kenya. Suite à une embuscade, les terroristes, vraisemblablement des membres des Shabaab, ont demandé aux passagers de se séparer en fonction de leur religion afin de liquider les chrétiens.

Selon plusieurs témoignages, les musulmans auraient refusé et se seraient dressé face aux assaillants pour protéger l’ensemble des passagers. Si deux morts et six blessés sont tout de même à déplorer, l’attitude des musulmans a permis à un grand nombre de passagers de voir leurs vies épargnées.

« Les passagers ont montré un grand sens du patriotisme et de la solidarité en affirmant que les Shabaab devaient les tuer tous ensemble ou les laisser vivre », a commenté le gouverneur de la région de Mandera, Ali Roba, au quotidien local Daily Nation.

« Ces musulmans ont envoyé un message très important d’unité, disant que nous sommes tous kényans et que nous ne pouvons pas être séparés par l’Homme », a déclaré pour sa part le ministre de l’Intérieur Joseph Nkaissery.

Depuis 2011, les Shabaab sèment la terreur au Kenya, en représailles de son intervention en Somalie pour combattre l’organisation terroriste.

En avril 2015, les Shabaab ont perpétré un attentat de grande envergure sur le campus de Garissa, toujours au Kenya, causant la mort de 148 personnes, principalement des chrétiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *