Ali Mwinyi AJEMESCO 5

Présent à la séance de clôture de la session ordinaire de l’entité islamique de la province de Tshopo, le représentant légal de la Communauté Islamique du Congo (COMICO), Cheikh Ali Mwinyi, a appelé à l’unité nationale et au dialogue.

Face au maire de Kisangani et à au coordinateur national de l’AJEMESCO, entre autres, le Cheikh Ali Mwinyi a livré un message combatif et fédérateur. Après avoir appelé l’ensemble des congolais à rester unis et à privilégier le dialogue en se fixant comme priorité l’intérêt national, le leader de la COMICO a émis le souhait de voir la communauté musulmane représentée au sein de toutes les institutions de la République Démocratique du Congo.

Alors que le groupe armé des ADF continue de semer la terreur sur le territoire de Beni, Cheikh Ali Mwinyi a vivement condamné les massacres et exactions commis au nom de l’islam, en rappelant que les rebelles ougandais étaient avant tout des terroristes qui n’avaient absolument rien à voir avec la religion musulmane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *