El Hadj Abdoulaye Bopaka
El Hadj Abdoulaye Bopaka (photo: adiac-congo)

Suite à la 5ème assemblée des musulmans du Congo, qui s’est tenue ce week-end à Brazzaville, El Hadj Djibril Abdoulaye Bopaka a été reconduit dans ses fonctions de président du Conseil Supérieur Islamique du Congo (CSIC).

Recueillant 53 voix sur 60, le leader de la communauté musulmane du Congo-Brazzaville depuis 2009 rempile donc pour 5 années supplémentaires. Après avoir remporté les suffrages face à trois autres candidats, El Hadj Djibril Abdoulaye Bopaka a désigné Youssouf Ngolo comme premier vice-président.

Dans des propos rapportés par Adiac-Congo, le mufti a lancé un appel au rassemblement tout en exprimant son désir de voir l’ensemble des musulmans du Congo oeuvrer pour la paix sur le territoire et l’entente entre les fidèles d’origines différentes. Il a également souhaité « que le gouvernement fasse confiance aux musulmans, qu’ils vaquent à leurs occupations spirituelles et commerciales ».

« Nous tenons à signaler que l’Islam au Congo se porte bien avec près de 192 mosquées et 887 000 musulmans. Cela est le résultat d’un travail assidu, plein de sacrifice », a ajouté El Hadj Djibril Abdoulaye Bopaka, qui avait validé en mai 2015 la décision du gouvernement d’interdire le voile intégral, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *