conférence islamique Ituri

La conférence islamique régionale de l’Ituri s’est tenue cette semaine, réunissant sur plusieurs jours plus de 80 religieux venus travailler sur les défis auxquels fait face la communauté musulmane locale.

Sous la direction de Shaykh Shukurani Byarufu, chef de l’entité islamique de l’Ituri, les discussions ont principalement porté sur des thèmes tels que la nouvelle cartographie de la province de l’Ituri nouvellement constituée, le plan triennal de l’entité islamique de l’Ituri, la déclaration de la région sur l’insécurité et la consolidation de la paix en Ituri ainsi que l’évaluation des activités de la COMICO/Ituri durant le mandat de l’année écoulée.

Voisine du Nord-Kivu et faisant face à l’Ouganda, la province de l’Ituri subit de plein fouet l’insécurité et les troubles qui agitent l’Est de la République Démocratique du Congo. Une situation qui a amené la commission féminine de l’entité islamique de l’Ituri à orienter ses travaux sur « les viols et violences faites aux femmes dans des zones encore en guerre, où il y a la recrudescence des violences et insécurités », a fait savoir Shukurani Byarufu, alors que les vieux sages composant la commission contentieux ont dressé un bilan des conflits internes à la communauté musulmane locale.

D’autres commissions de l’entité islamique se sont réunies pour faire un état des lieux de la situation dans la province : la commission développement et œuvres socioculturelles éducation et santé, la commission culte et affaires religieuses regroupant des oulémas de l’Ituri, les ONG et associations islamiques locales ont également présenté un rapport de leurs activités, le tout en présence du représentant du commissaire spécial de la province, Maître Etienne Unega Ege.

Ituri2 Ituri3 Ituri4 Ituri5

conférence islamique Ituri Ituri attestation

Pendant 3 jours, et à travers des travaux et des propositions attestant de la pleine implication de la communauté islamique dans la vie quotidienne des habitants de Bunia et de toute la province, les musulmans ont également démontré tout le poids qui était le leur dans les décisions et orientations prises en Ituri. De nombreux fidèles saluent aujourd’hui le rôle joué par le Shaykh Shukurani Byarufu, le chef de l’entité islamique de l’Ituri, sous l’impulsion duquel la communauté musulmane locale ne cesse de gagner en  respect et en considération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *