Nyawera2
Nyawera / Bukavu (Sud-Kivu)

Lors du sermon du Jumu’ah hier à la mosquée Nuura de Nyawera, dans le Sud-Kivu, l’imam a concentré son discours sur les bienfaits de bâtir des mosquées.

Basé sur le hadith du Prophète Muhammed (paix et bénédictions d’Allâh sur lui) : « Celui qui construit une mosquée pour Allâh, Allâh lui construit son équivalant dans le paradis ». (sahih Muslim), l’imam a encouragé les fidèles à soutenir les projets de construction de mosquées et à s’investir personnellement en ce sens.

Dans la province du Sud-Kivu, ce genre de prêche n’est pas anodin. En effet, l’expansion de l’islam y est impressionnante, tant en nombre de personnes qui embrassent cette religion qu’en nombre de mosquées construites sur le territoire. Afin d’éviter que ne s’essouffle cet élan, les instances islamiques de toute la province, dynamisées par les efforts des nombreuses associations de prédication sur le terrain, poursuivent le travail de sensibilisation et d’invitation à l’islam auprès de la population.

« L’accueil des chrétiens est très bon, nous confie un jeune membre d’une association islamique active à Bukavu. Ils nous écoutent, discutent et débattent avec nous dans le respect, il n’y a aucun problème ». Un dialogue inter-religieux pacifique, et un paysage confessionnel qui intègre de plus en plus la réalité islamique dans le Sud-Kivu. Dans cette province, l’intérêt de voir le nombre de mosquées augmenter est grand, compte tenu de leur rôle central dans le quotidien de la communauté musulmane locale, comme nous l’expliquait le Shaykh Assumani Kasongo, chef de l’entité islamique du Sud-Kivu : « L’islam a évolué dans le Sud-Kivu. Ainsi, on comptait 152 mosquées en 2008, pour plus de 180 aujourd’hui, et cela même dans des territoires qui étaient autrefois hostiles à l’islam, comme le territoire de Walungu, où il y a aujourd’hui plus de 13 mosquées, ce qui est positif. Les mosquées représentent beaucoup pour les musulmans, car ce sont des lieux où on essaie de trouver des solutions à l’ensemble de nos problèmes. »

Grâce à des partenariats noués, notamment avec le contingent pakistanais présent dans la région dans le cadre de la mission onusienne en République Démocratique du Congo (MONUSCO), une dizaine de mosquées ont notamment été construites dans le territoire de Walungu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *